A A A
Seringue

Diabète : la surcharge de travail peut augmenter le risque

11 juillet 2018 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

diabete-travail-femmesLa surcharge de travail peut augmenter le risque de diabète chez les femmes, selon une étude canadienne publiée dans la revue BMJ Open Diabetes Research and Care.

Les chercheurs ont analysé 7 065 travailleurs sur 12 ans. Le risque de diabète était 63 % plus élevé chez les femmes dont la semaine de travail dépasse régulièrement les 45 heures, par rapport à celles qui travaillent entre 35 et 40 heures.

Ce résultat prend en compte des facteurs tels le tabagisme, les loisirs, l’activité physique, la consommation d’alcool et l’indice de masse corporelle, note-t-on dans Everyday Health.

Par contre, l’incidence du diabète chez les hommes a tendance à diminuer alors que le nombre d’heures de travail augmente.

Cameron Mustard, PhD, épidémiologue, chercheur principal à l’Institute for Work and Health in Toronto et l’un des auteurs de l’étude, suggère que les femmes ont moins d’heures à consacrer à l’exercice et à la nutrition car elles assurent une plus grande partie des tâches domestiques.

Un poids corporel élevé et le manque d’activité physique sont des facteurs de risque modifiables associés à l’apparition du diabète. Or, les personnes très occupées n’ont pas le temps de s’y attarder.

Les chercheurs précisent toutefois que leur étude était observationnelle et n’a pas démontré que la surcharge de travail cause le diabète.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000