A A A
Comptoir/guichet

Des conditions de travail qui font rêver

7 novembre 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Note_Lundi_Crayon_Bonhomme_Sourire_Dessin_425Pour garder des employés heureux, productifs et engagés, verser de bons salaires ne suffit pas. De nombreuses entreprises dans les pays scandinaves l’ont compris et n’ont pas hésité à implanter des stratégies tout aussi novatrices qu’efficaces pour favoriser le bonheur de leurs travailleurs.

En Suède, l’entreprise de référencement web Brath a adopté l’horaire de travail de six heures par jour, ou 30 heures par semaines. La journée de travail commence à 10 h et se termine à 16 h.

Malgré tout, les salaires correspondent à ceux généralement versés pour une semaine de travail de 40 heures, et ce, sans que la productivité de l’entreprise ne soit compromise.

« On a mesuré l’impact sur l’entreprise en comparant avec ce qui se fait chez les compétiteurs. Nous sommes aussi efficaces. Cela résonne un peu avec mon expérience personnelle, car je me rends compte que je suis plus organisé qu’avant », a expliqué à Radio-Canada, Thommy Ottinger, un employé de la firme.

Lui et ses collègues sont convaincus d’abattre autant de travail que ceux qui travaillent 10 heures de plus par semaine. Évidemment, pour que cela soit possible, ils doivent maximiser le temps qu’ils passent au bureau en évitant de multiplier les petites pauses et de traîner sur les réseaux sociaux.

L’entreprise Brath n’est pas la première à tenter l’horaire de six heures. Au cours des deux dernières années, la Suède a mené un projet pilote dans quelques entreprises de la région de Göteborg, la deuxième plus grande ville du pays. L’expérience a toutefois été arrêté parce que l’embauche de personnel supplémentaire pour couvrir tous les quarts de travail coûtait trop cher, notamment dans le secteur hospitalier.

Tout est une question d’égalité

Au Danemark, la loi de Jante, un code de conduite qui édicte un ensemble de préceptes fondés sur la parité entre les individus, modèle les rapports hiérarchiques dans les entreprises. Chez Moneybanker, une petite firme de courtage en crédit à la consommation, les gestionnaires n’ont pas de bureau fermé et ne portent ni veston ni cravate. Tout le monde se tutoie, et contredire les patrons n’est pas mal vu, bien au contraire.

À lire : La nouvelle ère des avantages sociaux

L’horaire de travail est également extrêmement flexible chez Moneybanker. Les employés sont libres d’arriver et de partir à l’heure qu’ils veulent, en autant qu’ils travaillent environ 7,5 heures par jour. Les heures supplémentaires peuvent en outre être facilement converties en jours de congé.

La salle de réunion de la firme sert également de salle de divertissement, équipée de table de billard et de soccer sur table. Le lieu permet aux employés et aux patrons de fraterniser dans un environnement plus décontracté.

Un lieu de travail inspirant

Chez Creativ Company, tout est mis en œuvre pour favoriser la créativité des employés : grands espaces ouverts, décorations aux couleurs pastel, postes de travail qui permettent de travailler assis et debout, rien n’est laissé au hasard.

L’entreprise danoise, qui commercialise du matériel de bricolage, organise aussi des rencontres hebdomadaires et mensuelles qui permettent aux employés d’être constamment informés des orientations de la firme.

L’un des avantages les plus appréciés est toutefois le petit-déjeuner et le repas du midi, qui sont fournis en échange d’une contribution symbolique. En milieu de journée, les travailleurs ont même droit à une sucrerie faite maison.

« Ici, on pense qu’une vie personnelle satisfaisante facilite grandement la réussite dans le milieu professionnel », a expliqué à Radio-Canada Berit Sand Jessen, employée de la firme. Elle a raconté que pour faciliter son intégration dans l’entreprise, sa supérieure immédiate a aidé son conjoint français à se trouver un emploi au Danemark.

Preuve que la recette fonctionne, de nombreux employés travaillent chez Creativ Company depuis sa fondation, en 2000.

À lire : Trouver la recette du bonheur au travail

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Mdias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000