A A A
Inflation

Hausse de l’actif du RPC

13 novembre 2012 | Simeon Goldstein | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


L’actif net de la caisse du Régime des pensions du Canada (RPC) a enregistré une hausse de 2,6 % au deuxième trimestre de 2012 pour s’établir à 170,1 milliards de dollars.

Cette hausse de 4,3 milliards de dollars pour le trimestre se terminant le 30 septembre est attribuable à un revenu de placement de 3,1 G$ et à des cotisations nettes au RPC de 1,3 G$.

Le portefeuille a généré un rendement de 1,9 % pour le trimestre a signalé l’Office d’investissement du RPC.

« Les rendements positifs du trimestre reflètent les gains affichés sur la plupart des marchés boursiers à l’échelle mondiale ainsi que le bénéfice généré par nos stratégies de placement à gestion active », a déclaré Mark Wiseman, président et chef de la direction de l’OIRPC.

« La vigueur de nos activités de placement au cours des six derniers mois continue de démontrer notre capacité à tirer parti de notre horizon de placement exceptionnellement long et de nos capacités à l’interne pour conclure des placements complexes et de grande envergure, tout en faisant preuve de rigueur et de patience. »

L’OIRPC a également rappelé que, dans le plus récent rapport triennal publié en novembre 2010, l’actuaire en chef du Canada a confirmé que le RPC demeurera viable, selon son taux de cotisation actuel de 9,9 %, tout au long de la période de 75 ans visée.

Les prévisions de l’actuaire en chef reposent sur l’hypothèse selon laquelle la caisse atteindra un taux de rendement réel annualisé de 4,0 %. Le taux de rendement nominal annualisé sur 10 exercices de la caisse se chiffre à 6,7 %.

Le rapport de l’actuaire en chef précise également que le montant des cotisations au RPC devrait excéder celui des prestations annuelles jusqu’en 2021. Le revenu de placement de l’Office ne servira donc pas au versement de prestations pour les neuf prochaines années.

Nomination au conseil d’administration de l’OIRPC

Jo Mark Zurel, président de Stonebridge Capital, a été nommé au conseil d’administration de l’OIRPC.

Jim Flaherty, ministre des Finances, a déclaré : « M. Zurel possède un sens des affaires bien développé qu’il pourra utiliser dans ses nouvelles fonctions.

Les administrateurs de l’OIRPC sont choisis par le gouvernement fédéral à partir d’une liste de candidats qui est dressée par un comité fédéral-provincial mixte de mise en candidature.

M. Zurel avait été nommé en 2000 au palmarès des 40 Canadiens éminents de moins de 40 ans.

Sa carrière a notamment été marquée par la transformation d’une entreprise de services d’hélicoptère exploitée à l’échelle régionale en première société mondiale dans ce domaine.

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques