A A A

Blogues

Annie Bienvenue / Bien communiquer, c'est vendre

Bien communiquer, c'est vendre | Annie Bienvenue

Apprivoiser son trac pour s’exprimer avec aisance

17 janvier 2014 | Commenter

Le trac, c’est cette émotion qui donne un trémolo à votre voix, qui fait trembler vos genoux et qui vous donne l’impression que vos idées ne sont plus claires et que votre cerveau fait la grève. Émotion confondante entre toutes, surtout lorsqu’on désire s’adresser à un public. Toutefois, vouloir s’en débarrasser totalement serait une erreur puisque le trac possède certains bienfaits lorsqu’il est bien canalisé. Il nous permet alors d’être porté par une énergie, et nous donne une vivacité intellectuelle accrue. Voici comment le comprendre, pour mieux le maîtriser.

Il existe deux sortes de trac : le bon et le moins bon. Un trac positif contribue au succès lors de la prise de parole en public, parce qu’il indique un désir de réussir, de livrer un message, une information pertinente et importante pour vous. Il est le signe que vous désirez donner le meilleur de vous-même. Ce bon trac est porteur d’une énergie qui vous pousse à vous dépasser, à accomplir des choses que vous ne pouviez imaginer. Il agit comme un tremplin, vous soulevant, vous poussant plus avant.

Un trac mal canalisé est en revanche paralysant et diminue non seulement nos capacités, mais aussi notre crédibilité, puisqu’on ne parvient plus à maîtriser nos peurs, nos pensées, notre discours. Plus vos peurs prennent de la place et occupent vos pensées et plus vous aggravez les symptômes en prenant conscience de vos mains qui tremblent, de votre trémolo dans la voix, etc. Ainsi, plus vous donnerez de l’importance à cette peur, et plus elle sera difficile à contrôler. Le trac est donc utile, mais à juste dose. Un trac léger crée une énergie positive, un trac important paralyse, mais son absence pourrait être perçue par le public comme un manque d’intérêt ou de l’arrogance et de la nonchalance. Comment faire alors pour se garder dans une zone positive et confortable?

Les mécanismes du trac

Vous connaissez votre sujet plus qu’à fond, mais pourtant, vous vous mettez à douter, à bégayer parce que des gens vous regardent. Vos émotions ne sont aucunement justifiées, mais il n’en demeure pas moins qu’elles sont bien réelles et invalidantes. Votre perception des choses est biaisée par des mécanismes psychiques : votre cerveau trie les informations selon vos préoccupations et vos préjugés, votre voix intérieure ranime vos peurs et fait remonter à la surface les schèmes de pensées qu’on vous a inculqués depuis l’enfance, votre estime de soi est faussée par votre grille d’évaluation plus exigeante pour vous qu’elle ne l’est pour les autres, etc. Notre stress modifie notre regard sur la réalité. D’ailleurs, un philosophe du premier siècle avant Jésus-Christ a écrit : « Si un événement te chagrine, ce n’est pas lui, c’est le jugement que tu portes sur lui qui te trouble. »

Pour en finir avec le trac négatif

Pour désamorcer les craintes qui vous tiraillent le ventre et paralysent votre esprit, il suffit de passer à l’action. Par exemple, concentrez-vous sur ce que vous pouvez faire pour bien vous préparer : faites des exercices de respiration, pratiquez votre texte à voix haute, discutez avec les spectateurs avant le début de la présentation, par exemple. En orientant vos pensées sur votre environnement plutôt que sur votre nervosité, vous allez forcer votre esprit à s’apaiser et vos idées deviendront plus claires. Parfois, faire de l’exercice cardiovasculaire intense le matin d’une présentation s’avère nécessaire pour évacuer le stress, rétablir l’énergie afin de nous permettre de reprendre le contrôle sur soi.

Rappelez-vous : le trac n’est qu’un état momentané qui se dissipe bien souvent après quelques instants. Alors, lorsque vous serez en action, il s’évanouira de lui-même, vous permettant de livrer votre message tout simplement. Jamais quelqu’un n’est mort de trac, alors… à vous de jouer!


Annie Bienvenue est coach d’affaires, formatrice et conférencière en communication, collaboratrice, JPL Communications inc. On peut la joindre à annie@jeanpierrelauzier.com.

Les opinions exprimées dans les blogues n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de Conseiller.ca.
  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000