A A A

Blogues

/

De quoi la croissance économique se nourrit-elle?

25 février 2014 | Commenter

L’émission animée par Bernard Derome, Les grands moyens, fait beaucoup réfléchir car elle met en évidence le rapport que nos entrepreneurs québécois entretiennent avec l’argent et le succès. Depuis l’avènement du Québec inc., la Belle Province peut être fière d’avoir engendré plusieurs entrepreneurs d’envergure internationale dans différents domaines de l’économie, de l’industrie culturelle aux entreprises manufacturières.

Ces entrepreneurs ont confiance en leurs capacités, et plusieurs se sont lancés en affaires durant la Révolution tranquille, au moment même où une fierté nationale s’est développée, au sortir de l’époque Duplessis. Ces reportages montrent que ces entrepreneurs décident de demeurer au Québec malgré une fiscalité astreignante. La fierté d’être Québécois se ressent.

Même le célèbre Stephen A. Jarislowsky déclare que s’il n’avait travaillé que pour l’argent, il aurait déménagé en Alberta. En effet, ces entrepreneurs ont des valeurs sociales qui les retiennent ici.

La France et le Québec

Depuis 10 ans, la France, 5e puissance économique (en dollars américains) du monde, a perdu le quart de ses milliardaires. Sa croissance économique, après inflation et en monnaie locale, ne serait que de 0,7 % en 2014, ce qui est faible en comparaison avec une croissance estimée entre 2,4 % et 2,7 % pour le Canada, et 1,7 % pour des pays comme la Grande-Bretagne et l’Allemagne.

La France a toujours été un pays très fier de ses acquis, mais on dirait que la tendance s’est inversée. L’immigration et les contrats de travail de la France vers le Québec explosent et alimentent notre propre croissance économique, puisqu’on réussit à attirer de jeunes cerveaux français. C’est une douce revanche sur le traité de Paris de 1763 dans lequel on pouvait lire « La France peut être heureuse sans Québec ».

Graduellement, des quartiers de Montréal, surtout le Plateau Mont-Royal, deviennent une petite France dans le Québec.

La fierté des Américains et leur résilience

Jetons un œil chez nos voisins du Sud. Le patriotisme et la fierté américaine ont, encore une fois, aidé le pays à se relever très rapidement de la dernière crise économique. Cette confiance a dicté les choix économiques des Américains et a grandement contribué à ce que le pays renoue avec la croissance économique.

Si les Américains avaient adopté une politique budgétaire restrictive par peur d’avoir peur, auraient-ils pu se relever comme ils l’ont encore fait?

Les opinions exprimées dans les blogues n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de Conseiller.ca.
  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.

Les articles...

Rogers médias numériques