A A A

Blogues

/

Qui êtes-vous?

22 avril 2014 | Commenter

Dans mon dernier billet, j’ai abordé les raisons qui justifient la pertinence et l’intérêt de se démarquer sur le plan personnel, d’aller au-delà de l’image de votre employeur, pour vous positionner au cœur de la relation avec vos clients.

Une fois que vous êtes installé dans la vie professionnelle, le marketing de soi peut vous aider à créer ou développer votre notoriété. Quel intérêt? Convaincre plus facilement un interlocuteur, faire en sorte que les gens pensent à vous ou, à tout le moins, être reconnu comme une personne compétente dans son domaine. Ceux qui misent efficacement sur leur marque personnelle reçoivent forcément plus de références et sont plus attirants que leurs concurrents, pour la simple et bonne raison qu’ils donnent aux autres des occasions de les connaître, de se reconnaître dans une dimension d’eux-mêmes et, par conséquent, d’être appréciés davantage.

Se reconnaître en l’autre : tout le monde ne demande que cela dans l’univers des relations humaines.

Première étape : un peu de caractère!

Pour amorcer votre réflexion sur votre marque personnelle, il convient d’abord de vous définir de façon précise. Qu’est-ce qui vous caractérise? Quels sont les éléments de marque dont vous pouvez être fier et qui peuvent présenter un intérêt pour ceux à qui vous souhaitez vous adresser? Répondre à ces questions, c’est la base de la marque personnelle. Sachez définir les traits qui vous distinguent et vous avantagent.

Quelles sont vos valeurs? Il n’est pas nécessaire d’en nommer cinquante. Ce sont deux ou trois valeurs particulières qui vous définissent. Si vous souhaitez un conseil pour définir ces valeurs, pensez à des personnes ou des célébrités que vous admirez. Si Nelson Mandela vous allume, il est probable que vous soyez fervent de liberté, d’émancipation ou de justice. Si vous admirez Gandhi, il se peut que l’empathie et le respect soient des valeurs primordiales pour vous. Si vous êtes renversé par les performances de Sydney Crosby, l’excellence et la performance vous animent.

Enchaînez avec vos acquis. Quelles sont vos compétences les plus fortes? Pensez à vos formations, à vos recherches personnelles ou à vos marques de reconnaissance professionnelles. Ne sous-estimez pas les compétences acquises de façon informelle. Si vous avez démarré une petite entreprise quand vous étiez adolescent, cela est très riche d’apprentissages et en dit long sur les connaissances que vous pouvez avoir cumulées dans votre chemin de vie. Dans le même ordre d’idées, déterminez ce que sont vos qualités et vos réussites. Quelles sont les remarques positives que vous ont adressées vos amis, votre famille, vos clients ou vos connaissances jusqu’à maintenant? Quelles réalisations vous ont procuré de la fierté? Portez aussi attention à vos limites et déficiences : elles indiquent ce que vous n’avez pas à être et paraître, ou, à tout le moins les pistes d’amélioration à étudier pour pouvoir affirmer cette force avec confiance et authenticité.

Finalement, pour compléter le travail de définition de soi, mettez par écrit des sujets qui vous intéressent, des loisirs que vous affectionnez et des contextes qui vous rendent heureux. Si vous aviez tous les moyens à votre disposition pour réaliser des projets de vie, quels seraient-ils? Qu’est-ce qui vous passionne et vous procure un grand bien-être? Dans l’environnement professionnel où vous évoluez, cet exercice représentera peut-être l’un des aspects que vous serez le plus porté à négliger, mais c’est pourtant l’un des plus importants. Vos clients présument déjà que vous êtes compétent et professionnel, pas besoin d’élaborer trop longtemps là-dessus. Cependant, ils seront attirés par vous s’ils découvrent des atomes crochus avec vous. Un conseiller qui excelle au hockey attirera davantage de clients qui affectionnent ce sport qu’un conseiller qui s’intéresse à l’histoire du Moyen-Âge. Vous me suivez?

Pour terminer, vous devez rédiger, en une dizaine de lignes seulement, un portrait synthèse de vous-même. Nommez-vous. Mentionnez votre lieu d’origine et ce qui a pu marquer positivement votre enfance. Parlez succinctement de vos principales qualités et réussites. Confiez vos valeurs et vos projets de vie. Si vous voulez faire cet exercice de façon amusante, mais drôlement efficace, allez voir la symbolique des animaux sur Wikipédia et trouvez votre totem. Vous constaterez que l’ours incarne l’intimité, que le chien représente la fidélité ou que le cheval véhicule la puissance. Associez vos principales qualités et réussites à ce totem et vous aurez en une seule phrase un énoncé original qui vous caractérise. N’hésitez pas à l’utiliser dans des contextes sociaux favorables. Cela ajoute une note d’humour et peut être un excellent accélérateur pour nouer des relations avec les autres, si vous leur demandez de définir le leur.

Dans le prochain billet, nous verrons comment mettre en valeur votre identité et gérer votre réputation personnelle.


René Marchand est auteur, consultant, conférencier, formateur.
On peut le joindre à info@capital-reussite.com.
http://www.facebook.com/votrecharisme
www.rene-marchand.com

Les opinions exprimées dans les blogues n'engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement celles de Conseiller.ca.
  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.

Les articles...

Rogers médias numériques