A A A

Est-ce le bon moment d’acheter une maison?

7 mars 2014 | Caroline Hanna | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Utilisez ces articles pour établir le contact avec vos clients et amorcer une conversation sur la gestion des dettes


Avant, les gens achetaient une première maison très rapidement après s’être mariés. Mais aujourd’hui, la plupart des nouveaux mariés sont endettés et l’achat d’une maison n’est peut-être pas leur meilleur choix financier.

Voici trois questions qui vous aideront à décider si c’est le bon moment d’acheter une maison.

Est-ce que je sais combien de temps je compte y vivre?

Vous ne savez pas? N’achetez pas.

Si votre vie n’est pas stable, vous ne devriez pas acheter une maison. Pour acheter, vous devez vous engager à vivre et travailler dans une région donnée, et à gagner un certain revenu chaque mois.

N’oubliez pas qu’une maison est un achat à très long terme. Par exemple, si vous comptez fonder une famille, vous n’achetez pas seulement une maison pour vous, mais aussi pour les futurs enfants qui pourraient y vivre.

Vous devez être satisfait de votre travail et être prêt à perdre un peu de flexibilité quant à votre style de vie, à la possibilité de voyager et de changer d’emploi.

Est-ce que j’en ai les moyens?

Si vous avez déjà des dettes, ne prenez pas cette question à la légère. Les coûts de fonctionnement d’une maison ne se résument pas au paiement hypothécaire.

Les impôts fonciers, les assurances, les frais des services publics, les frais d’entretien : tout ça s’accumule rapidement. Et si vous avez un problème sérieux, le coût des rénovations peut facilement atteindre 30 000 $ à 100 000 $, ce qui pourrait éventuellement représenter plusieurs années de dettes supplémentaires.

Si vous pensez à louer une partie de la propriété pour joindre les deux bouts, sachez qu’avoir des locataires signifie que votre propriété doit respecter certaines normes, que vous devrez faire des travaux d’entretien réguliers et que vous devrez réagir rapidement en cas d’urgence. Sans compter que les locataires paient parfois en retard… ou à moitié!

Posséder une maison, qu’est-ce que ça signifie concrètement?

Voilà la question la plus importante.

Même si la valeur nette de votre maison est de 200 000 $, vous n’avez pas 200 000 $ en poche. Cette réalité vous frappera durement si des créanciers frappent à votre porte. À moins de mettre vos actifs dans un compte tout-en-un, comme ceux offerts par certaines institutions financières, vous n’aurez pas accès à la valeur de votre maison en cas d’urgence.

Si vous avez un tel compte, il est mieux de ne pas voir votre maison comme un simple actif qui fait contrepoids à vos dettes. C’est un abri, un choix de style vie qui peut être valorisant, dans la mesure où vous en avez les moyens et êtes prêt à en assumer les coûts.

Téléchargez la version PDF



Caroline Hanna, CIM, est conseillère en placements à la Financière Banque Nationale, Gestion de patrimoine.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques