A A A

Avez-vous un plan d’affaires pour 2010 ?

11 décembre 2009 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les coachs financiers April-Lynn Levitt et Juli Leith soulignent qu’il est temps de commencer à planifier l’année 2010 et de coucher sur papier un plan d’affaires cohérent.

Dans un texte publié sur notre site jumeau Advisor.ca, elles s’étonnent que la majorité des conseillers ne se livrent pas à cet exercice crucial. Des études montrent que de 15 % à 40 % seulement des professionnels des services financiers élaborent un plan d’affaires destiné à faire croître leur société.

Ceux qui n’en font pas croient qu’ils n’en ont pas besoin, que celui qu’ils ont dressé ne fonctionne pas ou qu’ils n’ont pas le temps à consacrer à cette tâche. « Curieusement, ces excuses sont les mêmes que celles qu’invoquent leurs clients pour ne pas planifier leur succession ou le transfert de leur entreprise », signalent April-Lynn Levitt et Juli Leith.

Ce que ces conseillers devraient savoir, c’est que, en rédigeant un plan d’affaires, ils pourront par la suite mieux convaincre leurs clients de la nécessité de planifier pour l’avenir. Élaborer un tel plan n’est pas compliqué. Voici quelques conseils.

Écrivez votre plan d’affaires
Selon April-Lynn Levitt et Juli Leith, les personnes qui se fixent des objectifs par écrit réussissent à les atteindre dans 75 % des cas. Celles qui ne les écrivent pas ont un taux de succès de 50 % seulement.

Liez des objectifs personnels à votre réussite professionnelle
Une étude de la firme Advisor Impact sur la productivité révèle que les conseillers les plus efficaces lient des objectifs personnels à la croissance de leur entreprise. En général, ces conseillers touchent des revenus 25 % supérieurs à ceux de leurs autres collègues.

Révisez votre plan d’affaires
Une fois qu’il est établi, ne tablettez pas votre plan. Les choses bougent rapidement dans le secteur des services financiers. Aussi, il est impératif de réviser votre plan d’affaires à chaque trimestre, de manière à voir si vos objectifs sont atteints ou s’ils le seront dans le délai prévu.

Commencez par couler les fondations
Certains clients d’April-Lynn Levitt et de Juli Leith se fixent comme objectifs de créer leur propre site Web ou de vendre davantage d’assurance contre les maladies graves, par exemple. C’est bien, mais ce ne sont pas les fondations d’un bon plan d’affaires, précisent-elles. Ce sont des moyens pour le réaliser. Par fondations, elles entendent, par exemple, l’identification et le repérage de la clientèle idéale à rejoindre, les ressources humaines qu’on peut mieux employer, etc.

Optez pour la simplicité
Pour April-Lynn Levitt et Juli Leith, la préparation d’un plan d’affaires cohérent doit suivre quatre étapes simples : une révision de l’année qui se termine, la détermination des objectifs à atteindre pour l’année à venir, l’identification des moyens à prendre pour y parvenir et la mise en place d’un système de vérification de l’efficacité du plan d’affaires.

Rédiger un plan d’affaires peut ne nécessiter quelques heures, mais attendez-vous à y investir un ou deux jours complets. Le pas le plus important à franchir consiste à lancer le processus.  Sortez votre agenda et bloquez-vous des plages horaires uniquement à cette fin. Ensuite, installez-vous confortablement et au boulot.

Une fois la première ébauche terminée, présentez-la à une personne dont le jugement vous semble sûr. Ce peut être un coach financier, un mentor, un collègue que vous estimez ou même votre conjoint ! Discutez du réalisme des vos objectifs, des écueils à contourner, des rêves que vous caressez. Les résultats ne seront peut-être pas immédiats, mais une chose est certaine : le temps que vous passez à peaufiner votre plan d’affaires rapportera inévitablement des dividendes.

Loading comments, please wait.