A A A

Choisir le cadeau qui fidélisera un client

8 janvier 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Tous les conseillers remercient généreusement leurs clients qui leur dénichent de nouveaux clients, note Dan Richards, président de la firme de communication financière Strategic Imperatives. Ils leur envoient des bouteilles de grands crus, des chocolats, des fleurs, des billets de matchs de hockey, etc.

Certes, ces gratifications seront appréciées, mais elles risquent d’être oubliées rapidement. En effet, bien qu’elles soient onéreuses, elles demeurent banales, voire impersonnelles. « Elles ne frapperont pas l’imaginaire de vos clients », dit Dan Richards.

Alors, tant qu’à souligner votre appréciation pour les services qu’ils vous ont rendus, organisez-vous pour que vos clients se rappellent de votre geste. « L’astuce consiste à donner un cadeau qui reflète leurs intérêts et leurs goûts. Vos clients seront heureux de constater que votre choix a été réfléchi », explique Dan Richards.

Par exemple, si vous leur envoyez des CD ou des livres, assurez-vous qu’il s’agit du disque de leur groupe préféré ou d’un auteur qu’ils affectionnent. Si vous avez l’intention de leur faire parvenir des billets de spectacle, vérifiez au préalable qui sont leurs artistes favoris. Ce sont des billets pour une partie de hockey ? Essayez de savoir quelles équipes ils aimeraient voir le Canadien affronter.

Certains clients seront enchantés que vous versiez un don à un organisme de bienfaisance. Ne commettez pas d’impair : optez pour la bonne cause et la bonne œuvre !

Si vous cherchez à faire une impression durable, soyez vous-même du lot, indique Dan Richards. Pour un spectacle, invitez un client et son conjoint à se joindre à vous. Mieux, amenez-les au restaurant avant ou après la représentation. Évidemment, votre facture sera élevée, mais vous pouvez être sûr que votre client se rappellera longtemps de sa soirée. Et puis, vous recevrez un coup de pouce fiscal, car vous pourrez déduire une partie de ces frais.

Dan Richards connaît un conseiller qui amène au restaurant ses clients de même que les personnes que ces derniers lui ont référées. « C’est une bonne façon de remercier les premiers et de souhaiter la bienvenue aux seconds. Lorsqu’ils s’agit de gros clients, ce conseiller n’hésite pas à inviter leurs conjoints », note-t-il.

En conclusion, Dan Richards dit que n’importe quel conseiller peut acheter des fleurs ou une bouteille de bourgogne en guise de reconnaissance. En revanche, ceux qui accompagnent leur initiative d’une touche personnalisée laisseront un souvenir impérissable à leurs clients.

Autres sujets de notre bulletin Conseiller.ca du 8 janvier 2010 :

Loading comments, please wait.