A A A

Conseiller financier : un seul titre suffit, dit le RICIFQ

27 août 2009 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le Regroupement indépendant des conseillers de l’industrie financière du Québec (RICIFQ) se dit d’accord avec le principe d’un seul titre professionnel (conseiller financier, par exemple), suivi de la désignation des spécialités du représentant.Plusieurs représentants indépendants partagent cet avis. Ainsi, ce conseiller de la région Chaudière-Appalaches nous soulignait récemment : « Une corporation professionnelle […] viendrait redonner un peu de lustre à notre profession et, surtout, une certaine crédibilité. »

Êtes-vous d’accord avec le RICIFQ ?
N’hésitez pas à nous faire part de vos réflexions et suggestions :

Loading comments, please wait.