A A A

Huit règles pour réussir un site Internet de conseiller

31 octobre 2006 | Par Jeff Thorsteinson | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(31-10-2006)Les règles pour réaliser un site Internet de qualité sont-elles les mêmes que celles pour réussir un bulletin électronique? La réponse est toute simple : oui… et non.

Oui, car plusieurs des principes qui s’appliquent à un bulletin par courriel, surtout lorsqu’il est question de faire les choses simplement et de choisir un contenu pertinent, s’appliquent également à un site Web. En contrepartie, un site Web est un projet d’une toute autre envergure et ses fins sont différentes. C’est ce qui le rend fondamentalement différent de plusieurs façons.

En gardant cela en tête, voici quelques conseils pour créer un site Web efficace pour votre clientèle. Certains conseils concernent surtout les conseillers exerçant leur métier dans une firme indépendante, car ils peuvent créer leur propre site Web. Mais si vous faites partie d’une firme qui offre des microsites à ses conseillers, les conseils sur la simplicité et le choix du contenu sont d’une grande valeur. En portant attention à l’expérience de l’usager et en créant un contenu pertinent qui l’intéressera, vous bâtirez votre marque et encouragerez les utilisateurs à revenir vers votre site.

Misez sur la simplicité
Tout comme un bulletin électronique, un site Web réussi se distingue par sa simplicité. Les usagers doivent pouvoir aisément trouver ce qu’ils cherchent, sans devoir chercher sur plusieurs pages. Le design et contenu doivent être simples et fonctionnels; n’ajoutez pas d’éléments inutiles uniquement pour remplir la page. Cette démarche simple permettra à l’usager de se concentrer sur l’essentiel : vous, vos procédés opérationnels et vos solutions d’affaires, plutôt que sur des détails farfelus.

N’en faites pas un fouillis
Un des avantages des sites commerciaux est qu’on peut aisément en changer le contenu. Mais cette flexibilité ne devrait pas servir d’excuse pour charger votre site de contenu pêle-mêle. Les usagers cherchent une information pertinente et visée, facile à trouver. Soyez sélectif et réfléchissez à ce que les usagers chercheront comme renseignements sur votre site. Si vous n’avez pas idée de ce qu’ils cherchent, demandez-le à quelques-uns de vos meilleurs clients.

Tenez-le à jour
Une erreur que je vois couramment en recensant les sites de conseillers : on y trouve des vieux commentaires sur l’état des marchés, des événements passés et autres renseignements désuets. Si votre site peut être une excellente vitrine pour des commentaires et des renseignements sur l’actualité, vous ne devez jamais laisser votre site perdre son caractère actuel. Un tel manque d’attention pose un reflet défavorable sur vos affaires, car les visiteurs prendront pour acquis que vous vous souciez aussi peu de vos clients. Si vous comptez inclure des actualités sur votre site, assurez-vous d’en faire le ménage régulièrement ou déplacez les items désuets vers une section d’archives.

Simplifiez la navigation
Nous avons tous visité des sites où l’on ne trouve pas ce que l’on cherche. Assurez-vous que votre site n’est pas l’un de ceux-là. Gardez votre navigation simple, en proposant des boutons ou des liens faciles à voir et dont les titres sont faciles à comprendre. Placez la barre de navigation là où on la voit bien, soit dans le haut de la page ou du côté gauche et ajoutez un menu déroulant qui permet à l’usager de connaître son emplacement sur le site en tout temps. Si votre site est particulièrement étoffé, pensez à inclure une fonction « recherche » pour aider vos usagers à se retrouver. En suivant ces suggestions simples, vous éviterez que vos usagers soient frustrés ou confus, deux émotions que vous ne voulez pas associer à vos affaires.

Choisissez un contenu pertinent
C’est particulièrement important lorsque vous créez un microsite à même le site de votre cabinet, car le contenu est le seul moyen de différencier votre site de celui des autres conseillers.

Il faut donc choisir un contenu qui intéressera vos lecteurs et non pas ce que vous avez le goût de leur raconter(et la différence est énorme!). Vous voulez que votre site soit une ressource pratique pour que les lecteurs reviennent chercher des informations utiles. De bons exemples du type d’information que vos lecteurs recherchent : un énoncé de mission de vos principes en matière d’investissements, une interprétation de vos procédés opérationnels, des articles et conseils financiers intemporels, des éditions antérieures de bulletins imprimés ou électroniques, des liens vers d’autres ressources financières, une biographie brève et une photo de membres de votre équipe. Des renseignements à saveur promotionnelle ou faisant la promotion de produits n’ont pas réellement leur place sur votre site.

Faites la promotion de vos procédés et systèmes opérationnels
Les procédés opérationnels devraient être au cœur de votre site. Incluez un graphique ou une illustration si vous en avez une et expliquez chaque étape du processus sur une seule page. Si vous embauchez un programmeur Web pour élargir les possibilités et un graphiste pour animer le tout, tant mieux : cela peut rehausser l’expérience de l’usager et améliorer la compréhension de votre proposition de valeur. En animant le processus, vous faites preuve d’action et de progrès, une part intrinsèque de ce que vous vendez : le mouvement du client à travers un processus vers un but ultime.

Ajoutez une FAQ
Une des pages les plus utiles d’un site est la Foire aux questions(FAQ). Une page FAQ peut remplir plusieurs fonctions, notamment présélectionner les clients potentiels et répondre à des questions qui pourraient accaparer une bonne part du temps de votre équipe. C’est une page qui peut prendre du galon avec le temps : gardez un dossier sur votre ordinateur avec les questions fréquemment posées par des clients et des clients potentiels et ajoutez-les à votre site chaque trimestre.

Faites appel à un professionnel
Encore, en 2006, une pleine décennie après que le Web ait pris son envol, je suis surpris de voir autant de sites d’allure amateur. Si vous souhaitez devenir un conseiller de première classe à la tête d’un cabinet de première classe, vous avez besoin d’un site Web conçu et maintenu par un professionnel. Inutile d’embaucher votre neveu durant la relâche scolaire. Ne sous-estimez pas l’importance de votre présence en ligne : les clients et clients potentiels jugeront presque assurément vos affaires selon ce qu’ils voient en ligne.

Dans un monde de plus en plus informatisé, un site Web bien construit peut vous offrir un avantage stratégique. Ceux qui se donnent la peine de créer un site efficace seront assurément récompensés par des clients et clients potentiels fidèles.

Loading comments, please wait.