A A A
Justice

L’AMF poursuit Jean-Claude Morin

1er juin 2010 | André Giroux | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Un nouveau cas de pratique illégale ? C’est ce que pense l’Autorité des marchés financiers au sujet de Jean-Claude Morin. L’AMF vient de déposer une poursuite pénale contre lui, devant la Cour du Québec du district de Saint-Hyacinthe.

L’organisme lui reproche d’avoir agi à titre de conseiller en valeurs de plein exercice en gérant le portefeuille d’un investisseur pendant 377 jours entre mai 2002 et novembre 2003.

Advenant une déclaration de culpabilité, l’AMF réclame des amendes totalisant 377 000 $, soit 1 000 $ dollar par jour d’infraction.

Appel à la vigilance
L’Autorité souligne l’importance de consulter le Registre des entreprises et individus autorisés à exercer avant de transiger avec une personne qui sollicite un investissement.

L’organisme invite aussi tout investisseur à s’assurer que cette personne a obtenu l’autorisation de vendre les produits et services qu’elle offre. En cas de doute, les investisseurs sont invités à communiquer avec un agent du Centre d’information de l’Autorité.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000