A A A

L’ACCAP en faveur d’une coordination accrue des organismes de surveillance

24 octobre 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

L’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP) a joint sa voix à 14 autres regroupements d’assureurs de personnes du monde pour réclamer des autorités une plus grande coordination pour ce qui est de la surveillance de l’industrie.

Ce front commun s’est créé lors de l’assemblée annuelle de l’Association internationale des contrôleurs d’assurance (AICA), tenue la semaine dernière à Budapest, en Hongrie.

« Les associations d’assurances des quatre coins du monde ont voulu signifier clairement aux autorités de réglementation l’importance d’une approche concertée en matière de réglementation des sociétés d’assurances. C’est la première fois qu’un aussi grand nombre d’associations d’assurances unissent leurs efforts pour mettre de l’avant une position commune », a indiqué Frank Swedlove, président de l’ACCAP.

L’encadrement réglementaire, disent les associations, devrait reposer sur des principes clés axés sur la protection des titulaires de polices d’assurance et la coordination accrue en matière de surveillance des risques.

Dans une déclaration commune, les associations d’assureurs de personnes ont notamment exhorté les autorités de mieux collaborer afin de repérer les « problèmes émergents » et d’utiliser plus efficacement les pouvoirs dont elles disposent pour protéger les titulaires de polices et les bénéficiaires.

Les 15 associations présentes à l’assemblée annuelle venaient de l’Amérique du Nord, de l’Europe, de l’Asie, de l’Australie et de l’Afrique du Sud.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000