A A A

Les gestionnaires sont optimistes envers les actions

27 septembre 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

S’il y a un temps où les gestionnaires de fonds pourraient être pessimistes envers le marché des actions, c’est bien aujourd’hui. Mais étonnement, ce n’est pas le cas.

Selon le récent sondage Russell Investment Manager Outlook, la tendance optimiste des gestionnaires envers les actions canadiennes reste constante à 42%. Plus précisément, le sondage montre que les gestionnaires étaient optimistes à propos du secteur de la consommation de base « à l’abri de la récession »(en hausse de 29% à 59%)et du secteur des technologies de l’information(39% à 72%).

Russell dévoile aussi que les actions américaines et les marchés émergents obtiennent 52%, mais les actions EAFE est la catégorie d’actifs la plus favorable, avec 67%.

« Pratiquement inchangé depuis notre dernier rapport trimestriel, la majorité des gestionnaires canadiens interrogés regardent au-delà des frontières canadiennes et sont optimistes envers les actions EAFE », commente Tim Hicks, le chef des placements d’Investissements Russell Canada.

Selon lui, la donnée la plus intéressante du sondage est « l’augmentation marquée du nombre de répondants qui qualifient les actions canadiennes de sous-évaluées. » Plus de 24% ont cette opinion, comparativement à moins de 10% le trimestre précédent. « Une politique de taux d’intérêt plus neutre contribue peut-être à ce changement de point de vue », estime M. Hicks.

Ces gestionnaires sont toutefois pessimistes face au dollar canadien. Selon M. Hicks, plusieurs des répondants croient que son élan tire à sa fin. 41% d’entre eux sont pessimistes face au dollar, en hausse par rapport à 28% le trimestre précédent.

Quant aux obligations, la tendance à l’optimisme reste à 15 %, alors que 42% se considèrent pessimistes.

Loading comments, please wait.