A A A

Méconnaissance généralisée de la fiscalité des particuliers

7 février 2008 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Si l’on se fie à un récent sondage de la firme H&R Block, vos clients auront besoin de vos conseils en fiscalité. En effet, la majorité des Canadiens – et des Québécois – ne connaissent ni les nouvelles dispositions fiscales ni les nouveaux crédits d’impôt qui pourraient leur permettre d’économiser de l’impôt.

Les résultats du sondage démontrent que deux Canadiens sur trois ne savent pas qu’ils peuvent bénéficier de nouveaux crédits d’impôt ou des réductions d’impôt pour l’année 2007. Seulement 6 % ont déclaré être informés de la hausse de l’exemption d’impôt personnel de base à 9 600 $, alors qu’elle était de 8 929 $ l’an dernier. Par ailleurs, à peine 1 % des Canadiens étaient au courant de la réduction rétroactive du taux d’imposition marginal.

Seulement 9 % des Canadiens ont mentionné la réduction de la TPS comme l’un des changements survenus, alors que 4 % ont déclaré être informés du nouveau crédit d’impôt pour la condition physique des enfants et 3 % concernant le crédit pour enfants.

Le sondage de H&R Block indique que les Québécois sont les contribuables les moins bien informés des changements fiscaux. Les trois quarts d’entre eux  ont déclaré qu’il n’y avait eu aucune nouvelle réduction d’impôt ni nouveau crédit, alors que 7 % étaient au courant que des changements quelconques avaient été apportés à l’impôt, mais ne pouvaient les identifier. Seuls 2 % des participants de la Belle Province ont identifié le crédit d’impôt pour la condition physique des enfants comme l’un des changements apportés.

Loading comments, please wait.