A A A

Plus de médias, mais pas plus de fraudeurs

10 août 2009 | Sophie Stival | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Hélène Bouchard est fiscaliste et comptable. Elle se spécialise dans la prévention et la détection de fraude. Selon elle, les cas de malversations ne sont pas en hausse au Québec, ni au Canada. Logiciels de détection de fraude
Les banques et les compagnies de cartes de crédit ont depuis de nombreuses années des logiciels pour enrayer le blanchiment d’argent et l’évasion fiscale. Ces logiciels dits AML (anti-money laundering) profilent les transactions et recherchent des anomalies telles une entrée ou une sortie d’argent anormale ou importante. En fait, ces programmes se fient au modèle de comportement des clients.

Loading comments, please wait.