A A A

Protéger les parents de vos clients et leur héritage

27 juillet 2009 | Sophie Stival | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Depuis l’éclatement du scandale Earl Jones, vos clients s’inquiètent de la manière dont sont gérés les avoirs de leurs parents ? Ils se demandent si ces derniers reçoivent des conseils adaptés à leurs besoins et surtout, s’ils font affaire avec des gens honnêtes ? Ils ont bien raison de le faire, pense Steven G. Kelman, président de Steven G. Kelman & associés et auteur de plusieurs livres sur la finance personnelle, notamment REER et autres stratégies de retraite.Côté assurance :

  • Un assureur peut suggérer à vos parents de rendre irrévocables les bénéficiaires de leur assurance-vie afin de prévenir tout changement dans le futur. Le plus simple parfois est de céder la propriété d’une police d’assurance des parents aux enfants (mais peut occasionner de l’impôt à payer). Changer les adresses de courrier peut aussi éviter qu’une prime demeure impayée.
  • Si un conseiller vous suggère de mettre les noms des enfants conjointement sur les comptes de banque ou la maison de vos parents, ce n’est peut-être pas une bonne chose. Bien que l’on réduise le risque de fraude, l’enfant peut avoir lui-même des problèmes financiers ou subir un divorce coûteux…
Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000