A A A
Affaires

RAP : trois stratégies

15 février 2010 | Sophie Stival | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Vos clients qui souhaitent acheter une première propriété peuvent depuis un an retirer jusqu’à 25 000 $ par conjoint de leur REER. Si le Régime d’accession à la propriété (RAP) est un programme gouvernemental précieux pour bien des gens, certains ne tirent pas le maximum de cet outil. La Banque Laurentienne propose donc à vos clients quelques stratégies utiles selon la situation dans laquelle ils se trouvent. 

Stratégie 1 : réduire certains frais
Le RAP facilite l’achat d’une première résidence puisqu’il permet de mettre une mise de fonds initiale intéressante. Mais on oublie parfois que cette somme retirée du RAP peut avoir bien d’autres utilités, selon les besoins de chacun. Par exemple, le montant retiré permet aussi de réduire ou annuler certains frais. Un acheteur qui utilise une bonne partie ou la totalité de son RAP pour ramasser une mise de fonds d’au moins 20 % de la valeur de son hypothèque n’aura pas à souscrire à une assurance prêt hypothécaire comme celle de la Société canadienne d’hypothèques et de logement. Éviter ses frais peut signifier des économies s’élevant parfois à plusieurs milliers de dollars.

Stratégie 2 : Cotiser à nouveau au REER
De plus, un client qui après coup n’a pas besoin de la totalité de la somme retirée dans le cadre du RAP aurait avantage à utiliser une partie de ce montant afin de cotiser de nouveau dans son REER. S’il détient toujours des droits de cotisation REER non utilisés, cette personne pourra ainsi jouir d’un remboursement d’impôt.

Stratégie 3 : prendre un prêt REER
Pour vos clients qui ne cotisent pas à un REER, une autre manière de tirer avantage du RAP serait d’emprunter une somme à leur institution financière et d’ainsi cotiser à un REER afin d’être par la suite admissibles au RAP, selon certaines conditions. Le montant pourra être retiré du REER après 90 jours et être utilisé aux fins du RAP. La contribution au REER donnera droit à un remboursement d’impôt, montant qui pourra aussi être ajouté à la mise de fonds initiale, ou servir à acquitter son prêt.
 
Rappelons que le RAP permet aux acheteurs d’une première maison ou aux personnes qui n’ont pas été propriétaires depuis au moins cinq ans de puiser jusqu’à 25 000 $ dans leur REER (50 000 $ pour un couple) sans que le retrait soit imposable. Le montant versé au REER doit y demeurer un minimum de 90 jours et le remboursement devra se faire sur une période maximale de 15 ans.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000