A A A
Économie

Rentrée scolaire : profiter d’une fiscalité avantageuse

1er septembre 2011 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Une fois que vos clients seront sortis du tourbillon de la rentrée scolaire, rappelez-leur qu’ils peuvent réaliser des économies d’impôt liées aux études de leurs enfants.

Voici les mesures fédérales d’allégement fiscal que la firme ImpôtRapide a identifiées.

Frais de scolarité et montants relatifs aux études
Les étudiants qui ont des revenus d’emploi peuvent transférer jusqu’à 5000 $ de frais de scolarité inutilisés à un parent, du moment que leur revenu imposable est d’abord réduit à zéro. Chaque étudiant doit obtenir son formulaire T2202 ou T2202A de l’établissement d’enseignement qu’il fréquente.

Montant pour frais de scolarité – frais d’examen
À compter de 2011, les étudiants peuvent déduire les frais d’examen payés à un établissement d’enseignement pour un examen requis en vue d’obtenir un statut professionnel ou une qualification comme personne de métier.

Mesures concernant l’impôt lié aux études à l’étranger
Jusqu’à maintenant, les étudiants devaient être inscrits à temps plein dans une université à l’extérieur du Canada pendant au moins 13 semaines pour pouvoir réclamer leurs frais de scolarité. Mais, à compter de 2011, la durée minimale a été réduite à trois semaines. Cela permet à beaucoup plus de cours d’être reconnus, aux fins de l’impôt, à titre de programmes admissibles.

Crédit d’impôt pour les frais de garde d’enfants
Les parents dont les enfants ont fréquenté une garderie ou un camp de jour cet été peuvent réclamer les frais engagés pour assurer ces services de garde.

Crédit d’impôt pour la condition physique des enfants
Le soccer, le ballet, la natation et le judo sont excellents pour garder les enfants en forme, mais leur pratique comporte généralement des frais.  Les parents peuvent réclamer jusqu’à 500 $ par année pour chaque enfant inscrit à des programmes d’activités physiques et bénéficier d’un crédit non remboursable d’un maximum de 75 $ par enfant. L’enfant doit être âgé de moins de 16 ans, ou de moins de 18 ans s’il a droit au montant pour personnes handicapées, au début de l’année où les dépenses admissibles pour activités physiques sont engagées.

Crédit d’impôt pour les activités artistiques des enfants
Il est maintenant possible de réclamer les frais encourus pour un programme d’activités artistiques ou culturelles, y compris les arts visuels et de la scène, la musique, les médias, les langues et le patrimoine, ainsi que certaines activités récréatives ou d’épanouissement admissibles. Le crédit est de 500 $ par année. Ici aussi, l’enfant doit être âgé de moins de 16 ans ou de moins de 18 ans s’il a droit au montant pour personnes handicapées.

 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000