A A A

Se refaire une santé financière (1re partie)

8 février 2010 | Sophie Stival | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

 

Nous savons tous que Rome ne s’est pas construite en un jour. Et bien, il en est de même pour la santé financière de vos clients. Selon l’auteure et directrice de la section finances personnelles de Morningstar Christine Benz, pour atteindre ses objectifs financiers comme celui d’une retraite dorée, il faut se fixer des buts atteignables et surtout, être discipliné au quotidien.

 

Mais bien avant de retrouver la forme financière, il serait bon d’avoir une vue d’ensemble de la situation. Pour y arriver, Conseiller.ca vous propose ainsi qu’à vos clients une démarche inspirée du guide pratique de Mme Benz.

 

Avant de passer aux tâches plus concrètes, qui seront d’établir quel est votre vrai bilan financier et de déterminer s’il est adéquatement protégé, voici un petit réchauffement en trois étapes :

 

Tâche 1 : suivre ses dépenses

Garder l’œil ouvert et comptabiliser les dépenses familiales sont un bon premier pas pour comprendre les entrées et sorties d’argent. Plusieurs logiciels ou sites web sont conçus pour suivre de près vos déboursés. Le plus simple parfois c’est de simplement inscrire sur une feuille toute transaction qui consiste à sortir son porte-monnaie ou à signer un chèque… Ensuite, on groupe ces paiements en deux catégories : les dépenses fixes (qui sont nécessaires et stables) et les dépenses discrétionnaires.

Durant au moins un mois, suivez l’évolution et le détail de vos décaissements. Identifiez quels sont vos schèmes de dépense et cernez les problèmes. C’est ce qu’on appelle l’étape prébudgétaire. En établissant une liste de priorités et de contraintes, vous y verrez plus clair. Cela pourrait même vous amener à y penser à deux fois avant d’acheter des bricoles sans importance.

Tâche 2 : vérifier son dossier de crédit
L’une des meilleures façons de retrouver la santé financière est de vérifier son dossier de crédit. Il est tentant d’y aller avec des rapports offerts gratuitement, mais habituellement pour voir son pointage (score) de crédit actuel il faut débourser quelques dollars. On peut obtenir son historique de crédit en consultant de grosses firmes telles TransUnion ou Equifax. Assurez-vous que votre rapport ne contient pas d’erreurs qui pourraient nuire à votre capacité d’avoir accès à du crédit à des taux décents dans le futur.

Vérifier son dossier de crédit est aussi un bon moyen de s’assurer que des voleurs d’identité n’ont pas bénéficié de crédit en son nom. Il existe plusieurs rapports que l’on peut obtenir gratuitement une fois l’an en allant sur le site de ces entreprises. Vous y retrouverez votre nom et certains versements effectués récemment ou il y a quelque temps. Les retards de paiement ou autres problèmes rencontrés avec un prêteur y seront annotés. Il peut être plus prudent de consulter plusieurs agences pour voir si d’autres ont commis des erreurs. Si c’est le cas, vous aurez probablement à remplir un formulaire de mise à jour du dossier de crédit à la consommation. Un processus de règlement de différend sera alors entamé.

 

Tâche 3 : Mettre en place un système de paiement de factures

Si vous avez déjà votre propre système de paiement de factures, peut-être grâce au paiement en ligne avec votre banque ou encore grâce à un logiciel comme Quicken, vous méritez un congé à cette étape!

Par contre, si votre bureau est un ramassis de factures de toutes sortes ou encore si vous constatez en lisant votre rapport de crédit que vous avez un historique de retards sur certains paiements, il est grand temps de mettre en place une méthode plus efficace pour suivre vos déboursés.

Payer ses factures en ligne par l’entremise du site web de son institution financière demeure la façon la plus simple et la plus sûre de ne rien oublier. Ce n’est pas seulement plus rapide, mais ça évite des envois postaux, du déchiquetage, du classement et surtout, ça diminue votre vulnérabilité au vol d’identité.

La plupart des banques ou institutions offrent un tel service gratuitement et c’est généralement très convivial. Mais avant d’entreprendre une telle démarche, assurez-vous que votre ordinateur possède un système de protection adéquat (anti-virus, anti-mouchard, pare-feu). Il est important que la version de votre navigateur web (browser) soit récente.

Enfin, la prudence est de mise lorsque l’on sélectionne nos mots de passe. Combiner des chiffres et des lettres est toujours plus difficile à deviner. Ceux qui gardent dans un document séparé tous leurs numéros de compte, noms d’utilisateur et mots de passe, celui-ci doit également être protégé par son propre mot de passe.

Certains ne souhaitent pas payer électroniquement leurs factures. Il sera alors important de consigner dans un calendrier toutes les factures dès leur réception. Planifiez poster ces paiements une semaine avant leur date d’échéance. Notez la date de l’envoi postal, qui et combien vous devez payer. Cette approche vous permettra d’éviter des oublis fâcheux.

Après cette entrée en matière nécessaire, je vous invite la semaine prochaine (15 février) à entrer dans le vif du sujet, soit déterminer comment vont réellement vos finances et combien vous valez.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000