A A A

Une planification financière écrite rend vos clients heureux

26 juin 2007 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Avoir un plan financier formel entre les mains augmente le niveau de bonheur des clients, selon la firme J.D. Power and Associates.

Sa récente étude portant sur les sociétés canadiennes de placement à service complet(Canadian Full Service Investor Satisfaction Study) montre que seulement 30 % des investisseurs ont un plan financier écrit. Pourtant, ces mêmes investisseurs sont davantage satisfaits de leur société de placement que ceux qui n’en ont pas.

« Avoir un plan financier clair et formel n’est pas seulement bénéfique pour le client, mais aussi pour la firme d’investissement, car elle lui donne une meilleure idée des attentes et objectifs financiers de ses clients », affirme Charles Schade, directeur principal de la recherche de J.D. Power and Associates. « S’asseoir et développer un plan est aussi une façon clé de bâtir une relation entre le conseiller et l’investisseur, puisque l’interaction entre le conseiller et le client a l’impact le plus notable sur la satisfaction de ce dernier envers une firme. »

Edward Jones a dominé l’étude avec un pointage indexé de 791 points sur une possibilité de 1 000. Elle a dominé les catégories conseiller en investissement/équipe d’investissement, rendement des placements, relevés de comptes ainsi que ouverture et offre de comptes. TD Waterhouse Conseils de placement privés suit de près avec 774 points. ScotiaMcLeod occupe la troisième marche du podium avec 766 points.

Dans l’ensemble, l’industrie a obtenu 763 points, une amélioration de 15 points par rapport à 2006. L’augmentation est venue de la satisfaction envers les firmes associées aux banques, poursuit M. Schade. « Il est important de noter qu’à presque 60 mois, nous sommes actuellement dans le plus long marché haussier canadien des dernières décennies. Le rendement joue un rôle clé dans la hausse du niveau général de satisfaction, car les clients qui sont satisfaits de leurs investissements sont généralement plus heureux. Néanmoins, les filiales d’investissements des institutions bancaires ont fait un meilleur travail dans l’écoute de leurs clients et de leurs besoins. »

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000