A A A
Établissements

PL. FIN., avertissez un client des changements aux règles hypothécaires

23 juillet 2012 | Anaïs Chabot | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Afin de freiner l’endettement des Canadiens, le gouvernement fédéral a récemment modifié les règles hypothécaires. Ces modifications pourraient avoir des répercussions importantes sur les finances de vos clients. Voici un modèle de lettre qui vous permettra de leur expliquer ces changements et de les inviter à revoir avec vous leur plan financier.

Cliquez ici pour télécharger cette lettre en format Word

Ville, date

Cher [prénom et nom du client],
ou Chère [prénom et nom de la cliente],

Les règles hypothécaires ont récemment été révisées. Les modifications apportées touchent autant les nouveaux propriétaires que ceux qui renouvellent leur hypothèque. Ces changements peuvent avoir des conséquences sur votre plan financier et votre budget.

Voici les grandes lignes des nouvelles règles :

  • Il ne sera désormais plus possible d’étaler l’amortissement d’une nouvelle hypothèque sur 30 ans; la période maximale est passée à 25 ans. Si vous aviez prévu un achat en budgétant sur 30 ans, il vous faudra soit cumuler une plus grande mise de fonds, soit vous attendre à des mensualités hypothécaires plus élevées.
  • Le plafond du refinancement passe de 85 % à 80 % de la valeur de la propriété. Si vous souhaitiez obtenir un crédit à la consommation ou consolider vos dettes en grevant votre hypothèque, cela pourrait avoir des conséquences sur le montant de prêt que vous pourriez obtenir.
  • Le montant d’hypothèque qui peut vous être accordé a été restreint. Le gouvernement limite dorénavant la part qu’un ménage doit consacrer aux versements hypothécaires, à l’impôt foncier et au chauffage à 39 % de son revenu brut. Ceci peut limiter le montant d’hypothèque ou de refinancement accordé.
  • Le gouvernement limite également la dette qu’un ménage peut contracter. Dorénavant, le paiement de toutes les créances (incluant les cartes de crédit et le prêt automobile) ne doit pas dépasser 44 % du revenu brut d’un ménage.
  • Les propriétés qui se vendent plus d’un million de dollars seront désormais exclues du programme de la SCHL. Pour acquérir une telle propriété, l’acheteur devra disposer d’une mise de fonds d’au moins 20 % du prix de vente.

Je tiens à vous rappeler que je suis toujours disponible pour répondre à vos questions, même en dehors de nos rencontres prévues. Si vous pensez que ces nouvelles mesures affectent votre équilibre budgétaire ou la réalisation de vos projets d’acquisition, n’hésitez pas à me contacter pour que nous évaluions ensemble votre santé et votre plan financiers.

Bien à vous,

[votre signature]
[votre nom]
[votre titre]
[vos coordonnées]

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000