A A A
Épargne

10 bonnes raisons pour être retraité au Canada

29 mai 2012 | Ronald McKenzie | Mis à jour le 25 février 2013 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


« On ne dit pas assez souvent que le Canada est l’un des meilleurs endroits au monde où prendre sa retraite. On n’a qu’à penser à la situation économique enviable du pays, à notre système de santé et à la demande de main-d’œuvre plus âgée. Le Canada est sans contredit un pays attrayant pour les gens qui prennent leur retraite et ceux qui souhaitent travailler passé l’âge traditionnel de la retraite. »

Chroniqueur au groupe Conseiller, Peter Drake a lancé ce message résolument optimiste lors d’une allocution au congrès national de l’Institut canadien de planification financière à Vancouver.

Il a exhorté les conseillers en placement et leurs clients à replacer les mauvaises nouvelles dans leur contexte et à ne pas se laisser paralyser par la peur.  Sa présentation portait principalement sur le rôle positif que les conseillers en placement peuvent jouer pour aider les investisseurs à se concentrer sur ce qu’ils cherchent à accomplir à la retraite afin qu’ils puissent planifier et se préparer convenablement à cette transition sur le plan émotionnel.

Peter Drake

Peter Drake, qui est vice-président, retraite et recherche économique, à Fidelity Investments, a indiqué que des récentes recherches sur la retraite mettent en évidence les préoccupations des retraités à l’égard de la retraite.  Même si une forte proportion de retraités et de personnes qui approchent de l’âge de la retraite utilisent des termes positifs comme « liberté », « plaisir » et « amusement » lorsqu’ils évoquent la retraite, un nombre grandissant de répondants associent la retraite au stress financier et à l’incertitude.

Or, contrairement à ce que les Canadiens voient ou entendent concernant la situation de la retraite au Canada, de nombreux facteurs mènent à conclure que le Canada offre à ses citoyens beaucoup d’excellentes occasions de profiter de leur retraite, estime Fidelity.

En ordre décroissant, voici les 10 meilleures raisons pour lesquelles « le Canada est un excellent pays pour la retraite », dit la société de placements.

10. Le marché du travail offre des occasions aux Canadiens plus âgés
Les recherches de Fidelity ont révélé que 79 % des préretraités s’attendent à devoir travailler au moins à temps partiel à la retraite. Si l’on ajoute à cela la demande croissante de main-d’œuvre plus âgée, les perspectives d’avenir sont bonnes pour les Canadiens plus âgés. Au Canada, les employeurs cherchent de plus en plus de main-d’œuvre mature pour bénéficier de leur expérience, tandis que le nombre de nouveaux travailleurs va en diminuant.

9. L‘augmentation du prix des maisons au Canada a enrichi les baby-boomers
La valeur nette des Canadiens a considérablement augmenté, parce que le marché canadien de l’habitation a monté en flèche au cours de la dernière décennie. Malgré les craintes de surchauffe dans certains marchés urbains, tout porte à croire que la plupart des retraités et des préretraités qui ont acheté une maison au beau milieu de leurs années d’accumulation pourraient surmonter une correction du marché de l’habitation, et encore conserver une valeur ajoutée qui pourra, au besoin, renflouer leur revenu de retraite.

8. Le Canada jouit d’une situation budgétaire enviable par rapport à d’autres pays
Le déficit et la dette du gouvernement canadien se comparent avantageusement à ceux de la majorité des pays industrialisés. Grâce à cette « excellente situation budgétaire », les Canadiens peuvent compter sur des prestations de retraite viables, du moins dans un avenir prévisible.

7. De plus en plus de travailleurs canadiens devraient bénéficier d’une caisse de retraite d’employeur
Tandis que les pourparlers se poursuivent à savoir quelle voie les gouvernements vont emprunter pour améliorer l’accès aux caisses de retraite d’employeurs, y compris l’adoption de régimes de pension agréés collectifs ou la bonification du Régime de rentes du Québec, « il est réconfortant de voir que les gouvernements fédéral et provinciaux s’affairent à trouver des moyens d’aider les Canadiens à mieux préparer leur retraite », signale Fidelity.

6. Un taux d’inflation faible et prévisible
L’excellente réputation de la Banque du Canada en ce qui a trait au maintien d’un taux d’inflation faible et prévisible augure très bien pour les retraités. L’inflation touche les retraités plus que tous les autres groupes démographiques, car elle peut réduire le pouvoir d’achat de leur épargne. Un taux d’inflation faible et prévisible est l’un des aspects les plus importants de la planification en prévision d’une vingtaine, voire d’une trentaine d’années de retraite.

5. Le Canada s’est doté d’un système de retraite flexible en matière d’épargne, de placement et de revenu. Le système de revenu de retraite du Canada offre plusieurs moyens d’épargner et d’investir pour la retraite et plusieurs façons de générer un revenu de retraite. Ainsi, les Canadiens peuvent choisir la méthode qui leur convient le mieux.

4. La règle 70/30 du système de soins de santé prévoit que 70 % des dépenses sont prises en charge par le gouvernement et 30 % par les particuliers
Les recherches de Fidelity aux États-Unis révèlent que les Américains devraient épargner 240 000 $ en prévision de leurs soins de santé à la retraite, coût que la majorité des Canadiens n’auront pas à assumer. Même si les dépenses de soins de santé de base de tous les Canadiens sont couvertes, ils ont le devoir de s’informer sur ce qui est couvert et ce qui ne l’est pas et de prévoir en conséquence, au cas où ils auraient à débourser pour assumer des coûts non couverts. « La bonne nouvelle est qu’il est peu probable que les Canadiens se voient remettre une facture médicale catastrophique inattendue », note Fidelity.

3. La viabilité du système de retraite public du Canada
L’actuaire du gouvernement fédéral prend régulièrement le pouls du Régime de pensions du Canada (RPC) et l’a déclaré suffisamment capitalisé pour payer toutes ses dettes pendant les 75 prochaines années, au moins.

2. L‘espérance de vie des Canadiens est parmi les plus élevées au monde
Les Canadiens vivent plus longtemps, sont en meilleure santé et mènent une vie plus active que jamais. Désormais, les personnes qui passent 25 ans ou plus à la retraite sont la norme, pas l’exception. Pour mieux profiter de tout ce temps, les Canadiens ont besoin d’un plan de retraite écrit pour s’assurer de ne pas manquer d’argent. Les recherches de Fidelity ont démontré que seulement 23 % des répondants ont un plan de revenu de retraite écrit. Ce nombre n’a pas augmenté au cours des sept années pendant lesquelles Fidelity a effectué de telles recherches au Canada. Or, ce nombre doit augmenter.

1. Le Canada est un pays où il fait bon vivre
Le Canada est reconnu à l’échelle mondiale comme étant l’un des pays où la qualité de vie est parmi les meilleures. En raison de la stabilité de ses gouvernements, des normes élevées de respect des droits de la personne, de l’accès aux soins de santé et de l’abondance des ressources naturelles, allant de l’eau propre aux produits de base, le Canada fait l’envie du reste du monde. « Le Canada est un pays très riche capable de subvenir aux besoins de ses citoyens », souligne Fidelity.

En planifiant bien, les retraités canadiens pourront profiter du mode de vie et des occasions qu’ils souhaitent.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000