A A A
Achats/ventes au detail

10 titres à dividendes pour vos clients

27 avril 2010 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

bourse_investir_425Échaudés par l’effondrement boursier de 2008-2009, un grand nombre d’investisseurs ont réduit leurs attentes pour ce qui est de la croissance pour favoriser les titres générateurs de dividendes.

Ceux qui choisissent de diversifier leurs portefeuilles du côté des États-Unis peuvent sélectionner plusieurs grandes entreprises qui versent des dividendes sur une base régulière depuis des années.

Le site d’investissement TheStreet.com, que présente The Globe and Mail, en a répertorié 10 qui devraient retenir l’attention. Elles sont toutes cotées à la Bourse de New York (les montants sont exprimés en dollars américains).

1. Johnson & Johnson (JNJ) :

Dividende annuel : 1,96 $.

Rendement du dividende : 3,0 %.

Le fabricant du Tylenol, du Sudafed et du Listerine a publié des résultats solides à chacun des quatre derniers trimestres. Les analystes s’attendent à une autre bonne performance ce trimestre-ci. Johnson & Johnson a relevé son dividende trimestriel au printemps de 2009 pour une 47e année consécutive et devrait remettre ça cette année.

2. Coca-Cola (KO) :

Dividende annuel : 1,76 $.

Rendement du dividende : 3,2 %.

Coca-Cola a bonifié son dividende de 7 % en février dernier, à la suite de la divulgation de bons résultats. Les ventes internationales de Coke demeurent fermes et contribuent à renforcer la rentabilité de l’entreprise. À preuve, le bénéfice net de Coke a bondi de 55 % au 4e trimestre de 2009, en réponse à une augmentation de 5 % de son chiffre d’affaires. Rien n’indique que cette tendance sera infléchie au cours des prochains trimestres.

3. McDonald’s (MCD) :

Dividende annuel : 2,20 $.

Rendement du dividende : 3,2 %.

Le géant du hamburger a versé son premier dividende en 1976. Sans interruption, il l’a augmenté année après année. Le ralentissement de ses ventes aux États-Unis est plus que compensé par celles que McDonald’s réalise à l’étranger, particulièrement en Europe, en Asie, au Proche-Orient et en Afrique. Avec 32 000 restaurants sur la planète, McDonald’s domine son secteur sans partage.

4. Chevron (CVX) :

Dividende annuel : 2,72 $.

Rendement du dividende : 3,4 %.

La multinationale de l’énergie a amélioré son dividende sans coup férir depuis plus de 20 ans. Avec les prix du brut qui sont censés monter, Chevron a indiqué qu’elle continuerait de récompenser ses actionnaires. La dernière fois qu’elle l’a fait, c’est en août dernier, lorsqu’elle a tonifié son dividende de 4,6 % pour l’établir à 2,72 $ par action.

5. Kraft Foods (KFT) :

Dividende annuel : 1,16 $.

Rendement du dividende : 3,8 %.

Les actionnaires de Kraft se rappellent que l’entreprise avait gelé son dividende en 2009. Mais il y a lieu d’espérer une reprise des hausses. En effet, Kraft a affiché de solides résultats à son 4e trimestre, à la suite d’une importante restructuration de ses activités. Les analystes anticipent un bon rendement au 1er trimestre et estiment que l’acquisition récente de Cadbury contribuera à accroître la rentabilité Kraft au cours des prochaines années.

6. Merck (MRK) :

Dividende annuel : 1,52 $.

Rendement du dividende : 4,1 %.

Depuis 50 ans, Merck a versé des dividendes sans coup férir. L’acquisition récente de Schering-Plough a enrichit l’offre de produits de ce géant pharmaceutique. Les dirigeants de Merck savent exploiter toutes les forces de l’entreprise, notamment être capable de profiter de la popularité intacte de produits qui existent depuis des décennies, tout en lançant des nouveautés qui savent toucher leurs cibles.

7. Pfizer (PFE) :

Dividende annuel : 0,72 $.

Rendement du dividende : 4,2 %.

La pharmaceutique Pfizer engrange des bénéfices en or avec ses marques Lipitor (cholestérol), Norvasc (hypertension artérielle) et Caduet (angine). Elle vient d’augmenter son dividende annuel à 0,72 $ par action. En chiffres absolus, ce n’est pas très élevé, mais en relation avec le cours de l’action, cela se traduit par un rendement annuel de plus de 4 %.

8. DuPont (DD) :

Dividende annuel : 1,64 $.

Rendement du dividende : 4,2  %.

Un dividende élevé qui génère un rendement élevé : voilà pourquoi beaucoup de conseillers en placement recommandent l’action de DuPont à leurs clients. Cette multinationale présente dans sept grands secteurs industriels a versé un dividende de 0,41 $ lors du dernier trimestre. C’était la 418e fois de son histoire qu’elle remerciait ainsi ses actionnaires.

9. Verizon (VZ) :

Dividende annuel : 1,90 $.

Rendement du dividende : 6,3 %.

En septembre 2009, les administrateurs de Verizon ont approuvé une hausse de 3,3 % du dividende, signe que les affaires vont bien chez ce géant des services de télécommunications mobiles. Les analystes prévoient de bons résultats consécutifs à la vente de iPhone.

10. AT&T (T) :

Dividende annuel : 1,68 $.

Rendement du dividende : 6,4 %.

Les actionnaires d’AT&T ont souffert depuis 10 ans. En effet, de 1999 à 2009, le rendement total de l’action (incluant le dividende) a reculé de 11 %. Or, les analystes considèrent que le plus dur est passé et que ce grand fournisseur de services de télécommunications est mûr pour un rebond. Les investisseurs qui prennent position dans ce titre pourraient connaître de bons moments durant les prochaines années, croient les experts.

Loading comments, please wait.