A A A
Épargne

12 fonds pour les REER

1er février 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Avec la saison des REER qui bat son plein, chacun y va de ses recommandations de placement. C’est au tour du journaliste Rob Carrick, du Globe and Mail, de suggérer 12 fonds communs ou fonds négociés en Bourse (FNB) qui devraient bien performer au cours des prochaines années.

Pour établir sa sélection, il a retenu les critères suivants : au moins 10 ans d’historique pour les fonds communs, 5 pour les FNB. Les fonds communs doivent figurer dans le premier ou deuxième quartile sur une période de trois ans et de 10 ans. En ce qui concerne les FNB, leur présence dans le premier ou deuxième quartile doit se vérifier sur les périodes de trois et de cinq ans. Enfin, les fonds et les FNB doivent avoir impressionné Rob Carrick qui couvre ce sujet depuis plusieurs années.

Par ordre alphabétique, voici ses recommandations. Dans la mesure du possible, nous présentons les produits sous leur appellation française reconnue.

1. Beutel Goodman Actions canadiennes

Ce fonds s’adresse aux investisseurs qui ont des objectifs de croissance à long terme. En effet, l’an dernier, le fonds Beutel Goodman Actions canadiennes n’a pas performé autant que plusieurs de ses pairs, mais Rob Carrick ne s’en offusque pas. Les résultats à long terme de ce fonds sont supérieurs à la moyenne, avec une volatilité inférieure à celle du marché.

2. CI Harbour

C’est surtout pour son gestionnaire Gerry Coleman que ce fonds est retenu. Sa politique de placement consiste à mettre l’accent sur le rapport risque/rendement, de sorte que ce fonds se tire généralement bien d’affaire lorsque les marchés sont à la baisse. Sur 10 ans, le fonds CI Harbour bat aisément son indice de référence, le S&P/TSX.

3. CI Signature à revenu élevé

Les investisseurs à la recherche d’un fonds équilibré devraient jeter un coup d’œil sur ce produit. Au chapitre du rendement, il éclipse régulièrement ses pairs tout en présentant une volatilité inférieure. Son ratio de frais de gestion (RFG) de 1,52 % se situe nettement au-dessous de la moyenne de 2,38 %.

4. Dynamique Valeur du Canada

Lors de la crise de 2008, ce fonds a reculé de 28,2 % seulement, comparativement à – 30,7 % pour la moyenne des fonds de cette catégorie et à – 33 % pour le S&P/TSX. Rob Carrick note que le portefeuille du fonds Dynamique Valeur du Canada est composé à 55 % de titres du secteur des mines et de l’énergie. Seuls les investisseurs capables de soutenir un bon niveau de volatilité devraient y souscrire.

5. iShares CDN Bond Index Fund (XBB.TO)

Ce FNB procure une exposition à la totalité du marché obligataire canadien, ce qui inclut les titres d’emprunt des gouvernements et des entreprises. «Vous le mettez dans votre portefeuille et vous réglez la question des obligations d’un seul coup», dit Rob Carrick. Le RFG du iShares CDN Bond Index Fund est de 0,30 %, comparativement à 1,68 % pour les fonds communs d’obligations canadiennes.

6. iShares CDN LargeCap 60 Index Fund (XIU.TO)

Un classique des FNB au pays : il regroupe les actions des 60 plus importantes entreprises canadiennes pour un RFG modique de 0,17 %. Une véritable aubaine, estime Rob Carrick, et un formidable concurrent pour tous les fonds communs d’actions canadiennes.

7. iShares CDN Short Bond Index Fund (XSB.TO)

Un bon FNB pour les investisseurs qui craignent une éventuelle hausse des taux d’intérêt. Si ce scénario se concrétise, le iShares CDN Short Bond Index Fund, du fait de ses titres à échéance courte, s’en sortira mieux que la plupart des fonds d’obligations canadiennes et même mieux que le XBB.TO.

8. Mackenzie Ivy Actions étrangères

Avec ce fonds, vous acceptez de sacrifier du rendement durant les marchés haussiers au profit d’une solide protection lorsque les Bourses traînent la patte. Perte en 2008 : – 6,7 % seulement. Gain en 2009 : + 11 % seulement.

9. Mawer Canadian Balanced RSP

Ce «fonds de fonds» est composé de fonds d’actions et d’obligations de la famille Mawer. À 1,03 %, le RFG de ce fonds est une aubaine, comparativement à ce que commandent habituellement les « fonds de fonds ». Son gestionnaire affiche de bons résultats avec régularité. Si vous aviez à choisir un seul produit pour votre REER, le fonds Mawer Canadian Balanced RSP serait un candidat de choix, souligne le journaliste.

10. Mawer World Investment

Ce fonds de quatre étoiles selon le classement de Globefund.com affiche un RFG de 1,47 %, ce qui est exceptionnellement bas pour un fonds d’actions mondiales. Rob Carrick trouve que c’est une raison suffisante pour le recommander.

11. PH&N Obligations – D

Ce fonds bon marché et bien dirigé figure régulièrement parmi les meilleurs de sa catégorie. Son portefeuille est bien garni en obligations d’entreprises, ce qui a pour effet de stimuler son rendement et d’offrir une bonne protection lorsque les taux d’intérêt se mettront à monter. Rob Carrick recommande d’acheter la version D, qui est la moins chère. Toutefois, l’investissement initial est de 5 000 $.

12. N’importe quel fonds de dividendes d’une grande banque

Que ce soit un fonds de dividendes de BMO, CIBC, RBC, Scotia ou TD, l’investisseur qui en achètera détiendra un portefeuille d’actions canadiennes blue chips qui versent des dividendes sans coup férir.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000