A A A
Justice

156 000 $ d’amendes pour avoir fait perdre 100 000 $

23 octobre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Robert Lebel, Lucie Roussel et Réjean Lessard ont récemment écopé d’amendes totalisant 156 000 $ à la suite de poursuites pénales intentées par l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Celle-ci leur reprochait divers gestes reliés à des activités de placement illégal, qui auraient fait perdre près de 100 000 $ à des investisseurs dans la région de Québec.

L’enquête de l’Autorité a en effet révélé qu’ils leur offraient des « opportunités » d’investissement dans diverses sociétés, par le biais de conventions de prêts, et cela sans détenir les autorisations nécessaires.

Robert Lebel

Le 10 octobre, la Cour du Québec lui a imposé des amendes totalisant 70 000 $. Il avait précédemment été reconnu coupable de 18 chefs d’accusation, soit huit chefs de placement illégal et 10 chefs d’exercice illégal de courtier.

Les pertes qu’il a causées aux investisseurs s’élèvent à 68 000 $.

Lucie Roussel

Le 3 octobre, devant la même cour, celle-ci a plaidé coupable à 13 chefs d’accusation, soit sept chefs d’exercice illégal des activités de courtier en valeurs et six chefs de placement sans prospectus.

Le tribunal lui a infligé des amendes totales de 44 000 $. Les pertes qu’elle a causées aux investisseurs s’élèvent à 13 000 $.

Réjean Lessard

Le même jour, toujours devant la Cour du Québec, il a plaidé coupable à 12 chefs d’accusation, soit six chefs d’exercice illégal des activités de courtier en valeurs et six chefs de placement sans prospectus.

Le tribunal lui a infligé des amendes totalisant 42 000 $. Les pertes qu’il a causées aux investisseurs s’élèvent à 18 200 $.

Récidiviste

À noter que Réjean Lessard a déjà écopé d’une peine de 67 500 $ pour des activités de placement illégal liées au dossier Centre de traitement d’information de crédit en 2012.

Il est également visé par une ordonnance d’interdiction d’opération depuis mai 2009 et par une autre poursuite pénale intentée par l’Autorité au printemps 2014.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques