A A A
Attention

17 règles d’étiquette que tout professionnel devrait connaître

2 septembre 2014 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Certaines situations sociales en milieu professionnel peuvent s’avérer embarrassantes. Souvent, il arrive qu’une personne se couvre de ridicule parce qu’elle ignore qu’il existe une différence entre l’étiquette professionnelle et sociale.

Dans son livre The Essentials Of Business Etiquette, Barbara Pachter détaille certaines de ces règles jusqu’alors non écrites que l’ensemble des professionnels devrait connaître et maîtriser.

Le Financial Post résume ses meilleurs conseils sur la présentation, le code vestimentaire et l’étiquette à respecter lors des repas d’affaires.

1- Se tenir debout lors des présentations

Être à la verticale lorsqu’on vous présente quelqu’un contribue à établir votre présence. Il est certainement plus facile pour d’autres de vous ignorer si vous êtes assis. Si on vous prend par surprise et qu’il est impossible de vous lever, penchez-vous légèrement en avant pour démontrer que vous le feriez, si vous le pouviez.

2- Mentionnez toujours votre nom complet

Dans un contexte d’affaires, utilisez toujours votre nom complet, tout en considérant la manière dont les autres désirent être présentés.

Si votre nom est trop long ou difficile à prononcer, l’auteure recommande de le raccourcir, de le changer ou de l’inscrire sur une carte d’affaires en incluant une version phonétique.

3- L’hôte ou le supérieur hiérarchique doit toujours amorcer la poignée de main

« Si vous désirez être pris au sérieux, il est impératif de serrer la main de votre interlocuteur et de bien la serrer. La poignée de main est la salutation d’affaires par excellence », note Mme Pachter. L’hôte ou la personne en autorité devrait toujours initier la poignée de main, peu importe le sexe.

« Si le ou la supérieur-e ne s’exécute pas immédiatement, souvent en raison d’une confusion des genres, le subalterne doit alors présenter sa main dans la seconde qui suit », recommande l’auteure.

4- Garde-robe de circonstance

« Le code vestimentaire est une forme importante de communication non verbale qui peut avoir un impact important sur la réputation, notamment en matière de crédibilité. Vous envoyez un message professionnel à travers vos choix vestimentaires », écrit Mme Pachter.

Assurez-vous de toujours connaître le code vestimentaire de chaque événement auquel vous prenez part et de vous y conformer.

5- Un ou deux merci par conversation, pas plus

Multiplier les mercis peut avoir pour effet de diluer leur impact et de vous présenter en position d’infériorité professionnelle.

6- Envoyez des remerciements séparés à tous ceux concernés

Vos remerciements doivent parvenir dans un délai de 24 heures, et ce, dans des envois séparés. Avant d’arrêter votre choix sur le courriel ou la note écrite, considérez que la poste traditionnelle nécessite souvent plusieurs jours pour arriver à destination alors que le courriel frôle l’instantané. Cet écart peut s’avérer important à la suite d’une entrevue d’emploi si la décision doit être prise rapidement.

7- Ne tirez la chaise de personne

S’il est acceptable d’ouvrir la porte à votre invité, il en va autrement lorsque vient le temps de tirer la chaise. Une pratique qui doit être évitée, nonobstant le sexe, dans un contexte d’affaires où « hommes et femmes sont en mesure de tirer leur propre chaise », selon Mme Pachter.

8- Ne croisez pas les jambes

Tout le monde le fait, mais cela peut être distrayant, voire trop sexy pour un cadre professionnel.

« En fait, cette pratique est mauvaise pour la santé. Croiser les jambes réduit la circulation sanguine en ajoutant de la pression sur les veines », souligne l’auteure.

9- Les doigts collés lorsque vous pointez

Pointez toujours avec la paume ouverte et en gardant vos doigts collés, car l’utilisation de l’index peut avoir une connotation agressive. Toute le monde le fait, bien que les femmes aient tendance à le faire davantage.

10- Toujours briser le pain avec vos mains

L’auteure avance qu’un couteau ne devrait jamais être utilisé pour couper un pain lors d’un rendez-vous au restaurant.

« Brisez votre miche en deux, puis arrachez les morceaux un à un et beurrez chaque pièce au moment de la manger », conseille-t-elle.

11- Ne commandez rien de trop cher

Si vous commandez un steak coûteux ou un homard par exemple, vous pouvez passer pour quelqu’un qui profite de l’occasion.

« Toutefois, si l’hôte livre ses recommandations, vous pouvez choisir parmi celles-ci, bien qu’il soit toujours recommandé de ne pas choisir le menu le plus cher. Même constat pour le vin », précise l’auteure.

Prêtez aussi attention lorsqu’un serveur propose le spécial du jour sans mentionner le prix, ceux-ci pouvant coûter de 10 % à 40 % plus cher qu’un plat du menu régulier. Comme il est plutôt délicat de demander le prix dans un contexte de repas d’affaires, l’idéal demeure de les éviter.

12- Ne tassez pas votre assiette

Vous n’êtes pas serveur. Laissez le personnel faire son boulot. De plus, si vous rangez votre assiette de coté, la personne ou le groupe n’ayant pas terminé pourrait se sentir pressé et on pourrait vous attribuer une certaine impolitesse.

13- Équilibrez vos services avec ceux de votre invité

Si votre invité commande une entrée ou dessert, vous devez faire de même, et ce, dans le but de ne pas pas faire sentir celui-ci inconfortable de manger seul.

14- Ne demandez jamais un sac pour emporter

Vous êtes là pour discuter affaires, pas pour les restes. Les sacs pour emporter sont parfaits pour les repas familiaux, mais pas pour les occasions professionnelles.

15- Fourchette à gauche, couteau et cuillère à droite

Gardez en mémoire que le pain et la salade doivent toujours être placés à gauche de l’assiette, alors que les verres et coupes seront disposés à droite.

16- L’hôte doit toujours payer

Si vous avez fait l’invitation, vous êtes l’hôte et la facture vous revient, peu importe le genre. Que faire si un invité masculin désire payer? Une femme a alors plusieurs choix. Elle peut souligner que c’est la compagnie, et non elle, qui assume les frais du repas, ou elle peut s’excuser de la table et régler l’addition loin des invités. Cette option, également valide pour la gent masculine, constitue une façon raffinée de payer. L’important demeure toujours de ne pas créer d’imbroglio, si un invité masculin insiste dans une situation où l’hôte est féminin, laissez-le payer.

17- Préparez votre sortie en douceur

Mme Pachter insiste sur la nécessité de préparer une sortie polie : « Gardez en mémoire de quitter pendant que vous parlez. À ce moment, vous êtes en contrôle et la sortie n’en sera que plus douce. »

Dans le cas où vous auriez à quitter une conversation, prévoyez des phrases de circonstance, du genre « Heureux de t’avoir rencontré » ou « On se voit la semaine prochaine à la réunion ». Il est aussi possible d’invoquer le besoin de se rendre à la salle de bain, d’aller chercher de quoi manger ou de voir quelqu’un avant son départ des lieux.

Loading comments, please wait.