A A A
Justice

Amendes de 25 000 $ pour manipulation de marché

29 avril 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Le fait de se cacher derrière différents pseudonymes sur internet pour tenter d’influencer de manière illégale les titres d’un émetteur n’échappe apparemment pas à l’Autorité des marchés financiers (AMF). Alexander Asgary, ex-secrétaire général de la minière Golden Hope Mines (GNH), vient d’en faire la découverte alors qu’il se voit imposer une pénalité de 25 000 $ pour manipulation de marché.

Dans sa décision, le Bureau de décision et de révision (BDR) a également interdit à l’intimé d’agir comme administrateur ou dirigeant d’un émetteur pour une période de 18 mois.

L’affaire remonte à avril 2014, date à laquelle l’AMF a déposé des poursuites contre deux hauts dirigeants de Golden Hope Mines, soit son président Frank Candido et Alexander Asgary, secrétaire général et responsable des communications.

Les codirigeants étaient accusés d’avoir influencé ou tenté d’influencer la valeur ou le cours des actions de la minière de façon déloyale via des forums de discussions spécialisés pour investisseurs. Un troisième individu, Benjamin Sherman, a aussi été inculpé.

L’enquête de l’Autorité a révélé qu’entre le 18 octobre 2007 et le 20 janvier 2011, Alexander Asgary a publié 269 messages afin de promouvoir et d’influencer illégalement le cours des titres de cet émetteur, le tout sous le couvert de pseudonymes et sans divulguer ses liens réels avec l’émetteur.

Plus précisément, le libellé de l’accusation déposé par l’AMF révèle que les trois intimés ont manipulé ou tenté de manipuler le cours ou la valeur des titres de GNH par des pratiques « déloyales, abusives ou frauduleuses » entre octobre 2007 et décembre 2010. Celles-ci visaient à promouvoir le cours des titres de GNH auprès d’investisseurs sur les sites de discussion Stockhouse et Agoracom.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques