A A A

2M$ d’amende pour un autre pseudo-conseiller

4 août 2009 | Céline Normandin | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les jours se suivent et se ressemblent en cet été 2009. Après une autre fraude alléguée, rapportée vendredi dernier dans Conseiller.ca, voilà que l’Autorité des marchés financiers (AMF) intente une poursuite contre Normand Bouchard devant la cour criminelle et pénale du Québec du district de Longueuil. Elle porte contre lui 37 chefs d’accusation pour des amendes totalisant 2 068 000 millions de dollars. Cette somme représente une amende de 1 000 $ par jour d’infraction, soit la peine minimale fixée par la Loi, sur une période de 2 068 jours.

L’AMF accuse M. Bouchard d’avoir contrevenu à la Loi sur les valeurs mobilières en « exerçant l’activité de conseiller en valeurs sans être inscrit à ce titre auprès de l’Autorité » et en « gérant, en vertu d’un mandat, des portefeuilles de valeurs ».Fraude et récession vont souvent de pair
Selon Al Kellet, analyste de fonds principal chez Morningstar Canada, la multiplication des cas de fraude ne serait pas étrangère à la déconfiture que connaissent ces derniers mois les marchés financiers. « À la suite de chaque marché haussier, des exemples de fraudes surgissent tout à coup. Quand les choses vont bien, tout le monde gagne trop d’argent pour poser des questions », indique-t-il.

Loading comments, please wait.