A A A
Justice

35 000 $ de pénalité pour Jean-Paul Karcz

17 juin 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

justice_364Pour avoir effectué des centaines d’opérations non autorisées, le conseiller en placements Jean-Paul Karcz a écopé d’une amende de 20 000 $ et de frais à payer de 15 000 $.

De plus, Jean-Paul Karcz devra reprendre le cours sur le Manuel sur les normes de conduite et réussir l’examen qui s’y rattache. Il sera également l’objet d’une supervision stricte de 12 mois par son employeur Valeurs mobilières Dundee.

Ces sanctions lui ont été imposées par l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières (OCRCVM), à la suite d’une entente intervenue entre les deux parties le 18 mai dernier.

Entre décembre 2007 et mai 2010, Jean-Paul Karcz a effectué 842 opérations discrétionnaires dans les comptes de huit clients, sans que ceux-ci n’aient été préalablement désignés comme des comptes « carte blanche ». Ce faisant, Jean-Paul Karcz contrevenait aux dispositions de la règle 1300.4 de l’OCRCVM et à la Norme C du Manuel sur les normes de conduite.

« De tels manquements affectent négativement la perception des investisseurs quant à l’intégrité de la profession, et sapent leur confiance dans les processus de l’industrie et dans le rôle du représentant financier. La sanction qu’une formation impose doit viser la protection de l’investisseur en contribuant à prévenir la répétition de conduites reprochables », a commenté l’OCRCVM.

Au moment de commettre ses infractions, Jean-Paul Karcz était un représentant inscrit employé à la succursale de Saint-Laurent de Valeurs mobilières Dundee, où il travaille encore à titre de conseiller en placements.

Loading comments, please wait.