A A A
Affaires

4 conseils aux nouveaux célibataires

19 septembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les divorces et les séparations sont presque la norme plutôt que l’exception au Québec et au Canada. Or, comme la plupart des couples vivent dans l’interdépendance financière, il devient difficile pour les conjoints de faire face aux répercussions d’une séparation, constate TD Canada Trust.

Les actifs à se partager en cas de rupture de l’union sont substantiels. Selon TD, 62 % des couples au Québec ont une propriété en commun, 56 % un compte conjoint, 47 % un plan financier conjoint et 38 % une carte de crédit à leurs deux noms. Près du tiers des Québécois (29 %) cotisent au REER de leur conjoint. Voilà un gros casse-tête financier potentiel advenant un divorce ou une séparation.

Si l’inévitable se produit, voici quatre conseils pour vos clients « célibataires depuis peu » qui les aideront à retrouver leur stabilité financière.

1. Dressez un bilan. Cette première étape permet de préciser la situation actuelle en identifiant les actifs et les dettes communes. « Vous devrez répartir vos actifs et déterminer quelles sont les dettes que vous prendrez à votre charge », signale la TD.

2. Réévaluez vos objectifs. Si l’un des deux conjoints prenait les décisions financières à la maison, il est maintenant temps pour l’autre de reprendre les rênes de la gestion de son argent. Cela comprend la gestion des placements et la redéfinition des objectifs liés à la retraite. Cette réévaluation est essentielle pour organiser les ressources financières afin que votre client puisse atteindre ses buts à court et à long termes.

3. Bâtissez votre patrimoine. Devenir autonome financièrement signifie que l’entière responsabilité d’accumuler un patrimoine repose sur les seules épaules du client. Celui-ci doit cesser de simplement épargner pour commencer à investir. C’est moins difficile qu’il n’y paraît. « Recherchez des placements qui nécessitent un faible investissement au départ. Le profil de risque de chaque personne est différent, alors assurez-vous d’avoir la combinaison de placements qui vous convient », recommande la TD. Par exemple, on peut demander qu’un montant préétabli soit automatiquement viré du compte bancaire à un REER à intervalles réguliers tout au long de l’année. Cette stratégie d’achats périodiques par sommes fixes permet de bâtir un patrimoine plus rapidement.

4. Faites le suivi de vos progrès. Votre client doit faire un budget et le respecter. Il doit également passer en revue régulièrement son plan financier pour s’assurer qu’il répond toujours à ses besoins et à son mode de vie. « Il n’est pas rare qu’un événement bouscule notre planification. Cependant, un bon conseiller financier pourra vous aider à faire des choix éclairés de sorte que vous puissiez maintenir le cap sur vos objectifs », estime la TD.

Loading comments, please wait.