A A A
Justice

41 chefs d’accusation pour activités illégales

29 avril 2013 | La rédaction

  • envoyer
  • imprimer


Une poursuite pénale a été intentée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) contre Éric Weynant, qui aurait eu des activités illégales de courtage, aurait fait de fausses représentations ou des représentations trompeuses et aurait faciliter du placement illégal. Il fait face à 41 chefs d’accusation et l’AMF entend lui réclamer des amendes totalisant 327 000 $.

Éric Weynant, président et fondateur de Phasoptx inc., aurait aidé la société Phasoptx inc. à effectuer des placements illégaux sans prospectus (21 chefs), aurait illégalement agi à titre de courtier en valeurs, soit en procédant à un placement (9 chefs) ou en recherchant des souscripteurs ou des acquéreurs de titres (5 chefs). Éric Weynant aurait également transmis de fausses informations à des investisseurs à propos d’une opération sur titres (5 chefs). Finalement l’AMF aurait reçu des informations fausses ou trompeuses è l’AMF, en lui transmettant un document ou un renseignement (1 chef).

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000