A A A
Argent

5 actions à dividendes pour 2013

10 janvier 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le chroniqueur John Heinzl, du quotidien The Globe and Mail, propose cinq actions canadiennes productrices de dividendes que les investisseurs devraient insérer dans leur portefeuille.

Ces sociétés, dit-il, devraient augmenter leurs dividendes au cours des prochains trimestres. Elles sont bien dirigées, et elles affichent des revenus et des bénéfices en croissance. Outre le revenu que procurent leurs dividendes, leurs titres devraient bien se comporter en Bourse.

Voici donc la liste de John Heinzl.

 

1. Canadian Utilities (CU.TO). Ce distributeur d’électricité et producteur d’énergie est pleinement engagé dans un programme d’immobilisation de 6 milliards de dollars en Alberta. Cet investissement a pour but de mettre son réseau de distribution à niveau. Cela permettra à Canadian Utilities de hausser ses bénéfices durant plusieurs années. Selon l’agence de presse Bloomberg, l’entreprise basée à Calgary devrait augmenter son dividende de 9 %, et ce, dès la mi-janvier.

Cours de l’action : 71,77 $

Rendement du dividende : 2,5 %

Hausse annualisée du dividende sur 5 ans : 7,2 %

2. Coca-Cola (KO.NYSE). L’action de ce géant de la boisson gazeuse a perdu du lustre au cours des derniers mois. Les investisseurs devraient en profiter pour en acheter, suggère John Heinzl. Certes, Coca-Cola affiche un ratio cours/bénéfice de 17, ce qui est relativement cher. Mais ce niveau demeure inférieur à sa moyenne sur 10 ans, qui se situe à 19. L’an dernier, la société d’Atlanta a haussé son dividende pour un 50e exercice consécutif. Elle a l’intention de répéter l’opération cette année à la mi-février. La hausse prévue est de 10 %.

Cours de l’action : 36,90 $US

Rendement du dividende : 2,8 %

Hausse annualisée du dividende sur 5 ans : 8,5 %

3. TransCanada (TRP.TO). Cette autre firme de Calgary défraie la manchette avec son controversé projet Keystone XL, cet oléoduc qui doit transporter du pétrole brut albertain vers des installations de raffinerie dans le golfe du Mexique. La forte médiatisation de cette affaire jette de l’ombre sur les autres projets de TransCanada, qui impliquent des investissements de 30 milliards de dollars. Or, la forte rentabilité de ces activités ne fait aucun doute dans l’esprit du chroniqueur. TransCanada est censée annoncer une hausse de 5 % de son dividende le mois prochain.

Cours de l’action : 48,16 $

Rendement du dividende : 3,7 %

Hausse annualisée du dividende sur 5 ans : 5,3 %

4. Tim Hortons (THI.TO). À 1,7 %, le rendement du dividende de Tim Hortons ne vous rendra pas millionnaire cette année. Toutefois, la chaîne de restaurants située à Oakville, en Ontario, a indiqué qu’elle avait l’intention de remédier à cette situation. Cela devrait commencer en février prochain, avec une bonification attendue de 19 % du dividende. Depuis son sommet de 58 $ atteint en mai dernier, le titre de Tim Hortons a reculé de façon marquée, note John Heinzl. À 48,19 $ au moment de mettre en ligne, il demeure encore cher. Le chroniqueur dit qu’il ajoutera à ses positions lorsque l’action aura fléchi d’un autre 5 % à 10 %.

Cours de l’action : 48,19 $

Rendement du dividende : 1,7 %

Hausse annualisée du dividende sur 5 ans : 24,6 %

5. Shoppers Drug Mart (SC.TO). Cette chaîne de pharmacies a essuyé les contrecoups de la réforme du prix des médicaments génériques en Ontario. Mais elle a réussi à maintenir sa rentabilité grâce à la bonne tenue des ventes de cosmétiques, de médicaments en vente libre et de produits alimentaires. Le vieillissement de la population canadienne devrait lui assurer un afflux constant de consommateurs. Basée à Toronto, Shoppers Drug Mart devrait hausser son dividende de 7,5 % en février.

Cours de l’action : 42,27 $

Rendement du dividende : 2,5 %

Hausse annualisée du dividende sur 5 ans : 10,6 %

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer
Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques