A A A
Affaires

5 étapes pour mieux sélectionner vos clients

21 octobre 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Vous est-il déjà arrivé d’accepter un mauvais client? Vous pensiez peut-être pouvoir l’aider, vous souhaitiez pouvoir compter sur cette entrée d’argent potentielle ou vous étiez tout simplement incapable de reconnaître que ce client n’était pas pour vous… Voici donc la marche à suivre pour vous aider à sélectionner la clientèle rêvée!

1. Bien connaître votre client idéal

Commencez par dresser la liste détaillée des caractéristiques de vos meilleurs clients actuels. Qu’ont-ils donc en commun? Que vous apportent-ils?

2. Afficher le profil recherché

Partagez les caractéristiques répertoriées précédemment à tous les membres de votre équipe. Ces derniers doivent être en mesure de dresser le portrait-robot de votre client idéal dans l’objectif de le reconnaître facilement. Affichez à la vue de vos équipiers les mots-clés qui caractérisent ces gens avec qui vous souhaitez faire affaire.

3. Puiser dans votre clientèle actuelle

Fouillez dans votre base de données pour dénicher les clients qui possèdent certaines des qualités ou des forces identifiées à la première étape, et répertoriez ces noms sur une liste à conserver à portée de mains.

4. Améliorer vos compétences en marketing

Il s’agit désormais d’orienter vos efforts de marketing vers les clients que vous pouvez vraiment aider. Est-ce que votre site internet est adapté en fonction du client idéal recherché? Ce dernier est-il capable de constater dès sa première visite sur ce portail que vous êtes le professionnel taillé sur mesure pour lui? Tentez vos nouvelles stratégies de marketing auprès des noms figurant sur liste rédigée à l’étape 3 du processus.

5. Dire « Non, merci! »

Il peut sembler difficile de refuser un client potentiel qui ne satisfait pas vos critères dans l’immédiat. N’ayez jamais peur de refuser un prospect dont le profil ne vous convient pas. Cette pratique vous récompensera assurément sur le long terme.


Ce texte est adapté d’un article publié sur Advisor.ca. Adaptation par Dominique Lamy.

À lire: 3 façons de dire à un client qu’il n’a pas assez d’actifs…

Loading comments, please wait.