A A A
Baisse économique

5 signes que votre emploi est en jeu

7 novembre 2012 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les récentes suppressions de postes dans les banques, ici comme aux États-Unis, ont de quoi susciter la nervosité chez les personnes qui œuvrent dans ce secteur. D’autant plus que ces mises à pied, qui sont survenues abruptement, visaient des cadres intermédiaires et supérieurs.

La chaîne CNBC a demandé à des spécialistes en ressources humaines s’il était possible de voir venir de telles coupes. Selon eux, cinq signes peuvent indiquer que le couperet est sur le point de tomber, non seulement dans le domaine bancaire, mais dans les tous les secteurs.

1. Votre entreprise fusionne avec une autre
Lorsque deux sociétés unissent leurs destinées, des doublements de postes peuvent se produire. La nouvelle direction aura tendance à les éliminer rapidement afin d’améliorer la productivité et de réduire les dépenses.

2. On vous écarte d’une promotion
Ce nouveau poste de direction était taillé sur mesure pour vous. La description de tâches collait à vos qualifications, vos aptitudes personnelles répondaient aux exigences de l’emploi, vos réalisations étaient solides, etc. Pourtant, on a choisi une autre personne. Mauvais présage, prévient CNBC, car cela signifie que vous ne figurez peut-être plus dans les plans de l’entreprise.

3. On vous demande de partager vos dossiers
Votre patron vous assigne un collègue pour mener à terme vos dossiers ? Il vous demande vos mots de passe informatiques, la liste de vos clients et votre carnet d’adresses ? Voilà des signes que vous êtes peut-être sur la voie de garage, dit CNBC.

4. On vous donne un mandat spécial
Si ce mandat est de courte durée et qu’il n’a rien à voir avec votre travail habituel, soyez sur vos gardes. Il y a des « chances » que ce soit la dernière mission qu’on vous confiera.

5. On achète de l’équipement de pointe
Dans le contexte économique actuel, tout travail qui peut être accompli par une machine sera valorisé. À l’aune de la productivité, les êtres humains gagnent rarement lorsqu’ils doivent affronter un robot.

Vous croyez que votre emploi est en jeu? Réagissez de manière constructive, conseille CNBC. Par exemple, demandez qu’on évalue votre travail à intervalles plus réguliers. Exigez des mandats écrits avec des objectifs clairement définis. Tenez un registre détaillé des vos réalisations. « Vous devez être en mesure de démontrer que vous demeurez un actif pour l’entreprise et que celle-ci prendrait une mauvaise décision d’affaires en se séparant de vous », conclut la chaîne CNBC.

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques