A A A
Établissements

57 ans et encore une hypothèque?

8 avril 2013 | La rédaction

  • envoyer
  • imprimer


Les propriétaires canadiens estiment qu’ils auront en moyenne 57 ans lorsqu’ils auront fini de rembourser leur prêt hypothécaire. C’est ce que révèle un sondage mené par Léger Marketing pour le compte de la CIBC. La même étude réalisée en 2012 concluait que l’âge moyen estimé était de 55 ans. Les propriétaires semblent donc avoir révisé leurs anticipations en peu de temps.

L’âge moyen de 57 ans pour avoir fini de rembourser l’hypothèque s’applique à presque toutes les provinces. L’exception étant la Colombie-Britannique où l’âge moyen est plutôt de 59 ans.

Les autres dettes nuisent au remboursement de l’hypothèque
L’autre phénomène que révèlent les résultats du sondage est que ce sont les autres dettes (hors hypothèque) qui influent le plus la rapidité de remboursement de l’hypothèque.  Une proportion de 50 % des propriétaires canadiens disent que leurs autres dettes, comme les cartes de crédit et les marges de crédit, ont augmenté depuis qu’ils ont contracté leur prêt hypothécaire. Ces épargnants sont aussi les moins susceptibles d’effectuer des paiements forfaitaires pour rembourser leur prêt hypothécaire. Ils citent le manque de fonds comme raison principale.

« Rembourser votre prêt hypothécaire plus tôt peut contribuer à accélérer votre épargne en vue de la retraite, alors qu’avoir une dette hypothécaire jusqu’à la fin de la cinquantaine peut exercer l’effet inverse et faire en sorte qu’il sera plus difficile d’atteindre vos objectifs d’épargne à long terme, explique Colette Delaney, vice-présidente à la direction, Hypothèques, Prêts, Assurance et Produits d’épargne, Banque CIBC. Si vos autres dettes figurent en tête de liste, vos chances de rembourser votre prêt hypothécaire plus tôt diminuent, et c’est pour cela qu’il vous faut un plan précis tenant compte de la gestion de vos dettes, du remboursement de votre prêt hypothécaire et de votre épargne à long terme. »

En effet, parmi les propriétaires canadiens qui affirment avoir d’autres dettes que leur hypothèque, 11 % ont été en mesure de faire des remboursements supplémentaires, alors que cette proportion atteint 19 % chez les propriétaires dont l’hypothèque est la seule dette.

« Les faibles taux d’intérêt actuels constituent pour les Canadiens une excellente occasion de réduire le solde de leur prêt hypothécaire, mais cet avantage est perdu si ces fonds supplémentaires servent plutôt au remboursement de dettes dont le taux d’intérêt est plus élevé », souligne Mme Delaney.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000