A A A
Justice

Une ex-représentante écope d’une amende de 6 000 $

13 mars 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

À la suite de l’enquête menée par l’Autorité des marchés financiers (AMF), la Cour du Québec vient de condamner Gladys Chacon, une ex-représentante en assurance de personnes, pour avoir exercé illégalement l’activité de représentante. La pénalité financière totale imposée de 6 000 $ représente trois fois l’amende minimale.

L’intimée n’en était pas à ses premières frictions avec les instances régulatrices puisqu’elle avait été radiée temporairement pour trois mois en 2008 par la Chambre de la sécurité financière (CSF).

La plainte comportait alors cinq chefs d’accusation, soit d’avoir contrefait ou incité un tiers à contrefaire la signature d’un autre représentant (1 chef) ou de clients (4 chefs), sur sept demandes d’inscription à des plans de bourses d’études. Elle avait également écopé du paiement des débours.

« Depuis cette radiation remontant à 2008, Gladys Chacon n’avait pas renouvelé son inscription auprès de l’Autorité, ce qui explique l’infraction relevée en 2014, soit d’avoir vendu ou effectué la démarche pour vendre un produit d’assurance vie à un client », explique Sylvain Théberge, porte-parole de l’AMF.

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques