A A A
Calculatrice

6 titres qui se démarquent… dans un marché en effervescence

18 juillet 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Le marché américain a atteint des sommets la semaine dernière, effaçant ainsi son précédent record établi en mai dernier. Six fleurons américains se sont démarqués pendant cette hausse, rapporte le quotidien torontois The Globe and Mail. Ces six titres, Amazon.com Inc., Starbucks Corp., UnitedHealth Group Inc., Visa Inc., Mastercard Inc. et Discover Financial Services, ont atteint des records individuels, aidés notamment par la confiance grandissante des consommateurs américains.

Le quotidien torontois s’est alors interrogé sur la pertinence d’acquérir ces six titres. Bonne ou mauvaise idée?

Conclusion : trois de ces six titres seraient un bon investissement, selon les analystes, soit MasterCard, Visa ainsi qu’UnitedHealth, même si les six actions ont des points en commun qui les rendent toutes attrayantes.

« Leur position sur le marché est dominante et les flux de rentrées, en hausse », explique Fred Dickson, stratège en chef, placements, à D.A. Davidson et Co.

L’importance de la confiance des consommateurs est primordiale pour ces six titres. Parce que quand un consommateur sent que l’économie va bien, il a plus tendance à aller acheter un Macchiato au caramel chez Starbucks ou un nouveau livre ou DVD sur Amazon. Et il paiera avec une carte de crédit, explique The Globe and Mail.

Pour David Brown, stratège en chef, marchés, à Sabrient Systems, une firme de recherche spécialisée en placement, Visa et UnitedHealth sont les deux titres américains à acheter. Discover et MasterCard sont également des achats à considérer, surtout si la confiance des consommateurs états-uniens continue d’augmenter. Il faut simplement que ces compagnies restent compétitives dans un secteur déjà bondé.

Même s’il considère qu’Amazon continuera de dominer son secteur, M. Brown considère très risqué d’acheter le titre du géant de la vente en ligne. « C’est une bonne entreprise, mais j’aurais tendance à acheter lors d’un recul — un gros recul », conclut-il.

Les six titres en bref

UnitedHealth Group Inc.

Le titre du plus gros assureur américain a augmenté de plus de 25 % cette année et a atteint un sommet inégalé de 68,75 $ mercredi dernier, explique The Globe and Mail.

Comme d’autres assureurs du domaine de la santé, UnitedHealth devrait bénéficier de la révision fédérale en matière de soins de santé. La société sera ainsi en mesure de participer à des échanges en matière d’assurance maladie, visant à étendre la couverture aux millions d’Américains non assurés. La société est également le plus grand fournisseur de plans Medicare Advantage, qui sont les versions privées du programme Medicare du gouvernement américain pour les personnes âgées et handicapées.

Les analystes financiers s’attendent, en moyenne, à ce que le titre augmente encore. Leur prix cible est de 71,47 $.

Amazon.com Inc.

Le cours des actions d’Amazon est en hausse d’environ 23 % cette année et a atteint un niveau record de 307,55 $ vendredi.

Les ventes du plus grand détaillant en ligne au monde ont connu une croissance alors que la confiance des Américains dans l’économie s’est améliorée et qu’ils retournent en ligne pour faire leurs achats. De plus, son principal rival, Barnes & Noble Inc., est aux prises avec une baisse des ventes et de grandes pertes entraînées par son Nook e-reader, un concurrent du Kindle d’Amazon.

Les analystes voient l’action d’Amazon atteindre un prix encore plus élevé. Le prix cible est de 316,79 $.

Malgré cela, certains experts en placement parlent de bulle. Pour M. Brown, il faut vendre ce titre, qui est trop cher selon lui. Il affirme également que les investisseurs qui achètent des actions de l’entreprise Amazon payent 100 fois les bénéfices futurs.

Starbucks Corp.

L’action de Starbucks est en hausse de 30 % cette année et a atteint un sommet vendredi, à 69,72 $.

La chaîne de café, qui détient plus de 18 000 succursales dans le monde, est en forte croissance dans les Amériques et en Asie, où elle a ouvert de nouvelles boutiques. L’an dernier, la chaîne a lancé une machine à café à capsules et varié ses activités en acquérant des boutiques spécialisées en thé ainsi que des chaînes de boulangerie, en plus d’une entreprise de jus embouteillé.

Mais Starbucks fait face à la concurrence accrue des chaînes de restauration rapide comme McDonald’s, qui ont élargi leur offre de café.

MasterCard Inc.
Le titre est en hausse de 22 % cette année et est parvenu à un niveau record de 602,74 $ lundi.

L’action de cette compagnie de carte de crédit et de débit, dont les revenus sont issus des frais prélevés sur les transactions par carte, augmente lorsque les consommateurs ont envie de dépenser.

MasterCard a mis l’accent sur les pays en développement, où la plupart des transactions sont toujours effectuées en espèces. Comme ces acheteurs migrent de l’argent papier vers le plastique, MasterCard pourrait profiter de cette croissance.

Le prix consensus des analystes se situe à 614,61 $, ce qui suggère que les analystes financiers voient une poursuite de la croissance à venir pour l’action.

Visa Inc.

L’action de Visa est en hausse d’environ 26 % cette année et a atteint un sommet de 192,77 $ lundi. L’entreprise reste le poids lourd du secteur et a pris des mesures afin de rendre le paiement des comptes plus facilement accessible par des utilisateurs de téléphones intelligents.

« Visa a fait un travail incroyable, vraiment, et transforme les nouveaux titulaires de cartes en bénéfices », explique M. Brown. Les analystes voient l’action avancer. Le prix consensus est de 197,12 $.

Discover Financial Services
Le titre de Discover est en hausse de 32 % cette année. Il a atteint un niveau record de 50,92 $ vendredi — sous le prix consensus de 52,73 $.

Au-delà de sa carte de crédit éponyme, Discover a aussi fait le saut vers les prêts auto, personnels et étudiants, ainsi que les prêts hypothécaires.

La Fed a signalé le mois dernier qu’elle pourrait commencer à diminuer son programme d’achat d’obligations, qui a contribué à maintenir les taux d’intérêt bas au cours des derniers mois, de bonnes nouvelles pour Discover et d’autres émetteurs de cartes de crédit. Les taux d’intérêt qui augmentent se traduisent généralement en revenus supplémentaires pour les émetteurs de cartes. C’est quelque chose que les investisseurs anticipent, explique enfin M. Dickson.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000