A A A
Affaires

6 trucs pour aider les retraités à court d’argent

20 juin 2013 | Suzanne Sharma | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Votre client est au seuil de la retraite, mais vous venez de découvrir qu’il dépense beaucoup plus qu’il ne le devrait. Tellement qu’il pourrait ne pas être en mesure de prendre sa retraite…

Comment pouvez-vous l’aider?

1. Créer un graphique

Montrez-lui comment les changements affecteront ses buts. Incluez-y les actifs, les flux monétaires, l’avoir net total et expliquez à votre client comment ces données changent chaque année, jusqu’à ce qu’il se retrouve « dans le rouge ».

2. Rester au travail plus longtemps

Votre client pourrait retrouver ce revenu perdu en travaillant plus longtemps. S’il n’a plus envie d’aller tous les jours au bureau, Alan Wainer, associé chez Crowe Soberman LLP, suggère de travailler à partir de la maison ou d’ouvrir un cabinet de consultation.

3. Considérer la location

Si travailler n’est pas une option envisageable pour votre client, suggérez-lui de louer une partie de sa maison. Cathie Hurlburt, associée à Integrated Planning Group et associée principale à Gestion de patrimoine Assante, explique que l’une de ses clientes est propriétaire d’un condo de deux chambres, libre d’hypothèque. Elle loue une des chambres à 600 $ par mois, ce qui lui fait un revenu additionnel de 7200 $ nets par année.

4. Réduire les dépenses

Suggérez à votre client de déménager d’une maison à un condo, ce qui peut se traduire en un capital important, non seulement dû au fruit de la vente, mais aussi parce qu’un condo coûte moins cher en frais d’entretien et en taxes qu’une maison. Expliquez-lui les côtés positifs d’une telle décision (entre autres, moins de responsabilités : il n’aura plus à déneiger l’allée ou à tondre le gazon).

5. Parler placements

Bruce Cumming, directeur exécutif, groupe clients privés et conseiller en placements senior à Patrimoine Dundee, suggère que le client achète un certificat de placement garanti ou une rente viagère, ce qui l’aidera à accroître son revenu. Une rente viagère à vie est une autre option, s’il veut encaisser le maximum et qu’il n’est pas inquiet quant à la protection de son capital.

6. S’endetter

Si votre client est réticent à quitter sa maison, il pourrait demander une marge de crédit hypothécaire sur sa propriété. Lorsqu’il décédera, tout solde impayé du prêt sera remboursé lorsque la maison sera vendue.

À lire : Dix conseils pour aider vos clients endettés

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000