A A A
Argent

7 erreurs à éviter lorsque vous négociez votre salaire

24 mai 2011 | Alexandre Daudelin | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

plante_argent_croissance_hausse_nature_monnaie_425
La firme Robert Half a établi la liste des sept erreurs que les professionnels font le plus souvent dans le cadre de la négociation de leur salaire :

1. Ne pas oser demander. Certains chercheurs d’emploi ont peur de demander une meilleure offre, car ils craignent ainsi d’entacher leur relation avec leur nouvel employeur. N’oubliez pas : vous n’avez rien à perdre en demandant quelque chose, et c’est quand vous recevez l’offre d’emploi que vos demandes auront le plus de poids.

2. Ne pas faire ses devoirs. Ne réclamez pas un salaire simplement parce que le chiffre vous semble intéressant. Faites toujours des recherches pour déterminer votre valeur sur le marché. Vous pouvez aussi discuter avec des collègues et avec des responsables du recrutement pour obtenir leur avis.

3. Se concentrer uniquement sur le salaire. Examinez le programme d’avantages sociaux offert en plus de la rémunération. Si l’employeur n’est pas en mesure de vous accorder le salaire de base que vous souhaitez, peut-être pourra-t-il envisager de vous donner une prime à la signature du contrat ou de vous proposer une révision salariale dans un avenir proche.

4. Mettre cartes sur table. Vous êtes impatient de quitter votre emploi? Ne le faites pas savoir à l’employeur potentiel. La conversation devrait toujours tourner autour du poste que vous postulez.

5. Penser ne pas pouvoir dire «non». Certaines personnes sont naturellement enclines à se montrer accommodantes. Or, quand on négocie, il est essentiel de savoir dire « non ». Si vous jugez que le salaire offert n’est pas aussi élevé que ce qu’il devrait, soulignez-le poliment, puis dites à l’employeur le salaire que vous aimeriez avoir. Il ne peut accéder à votre demande? Libre à vous de décider si vous acceptez ou non son offre, en fonction de votre besoin de décrocher un emploi dans l’immédiat et de votre intérêt pour le poste.

6. Ne pas mettre le tout par écrit. Une fois que vous vous êtes entendu avec l’employeur sur les modalités de l’offre, demandez-lui de rédiger une lettre énonçant ces modalités. Vous éviterez ainsi tout malentendu avant votre entrée en fonction.

7. Négliger les rudiments de la politesse. Peu importe la façon dont les négociations évoluent, montrez-vous professionnel et courtois. Vous éviterez ainsi de laisser échapper des occasions futures.

Loading comments, please wait.