A A A
Justice

70 000 $ d’amendes dans le dossier Progressive Management

5 septembre 2013 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Des amendes de 70 000 $ ont été imposées à Pierre Potvin, le sixième accusé condamné dans l’affaire Progressive Management Limited.

En février dernier, la Cour du Québec avait déclaré M. Potvin coupable de 11 chefs d’accusation, parce qu’il aurait pratiqué illégalement l’activité de courtier en valeurs, aurait aidé, par acte ou omission, les sociétés Drummore Corporation et Progressive Management Limited à faire des placements illégaux et aurait transmis des informations fausses ou trompeuses quant à une opération sur titres.

M. Potvin a porté  la décision de la Cour du Québec en appel.

Rappelons qu’en décembre 2012, M. Potvin avait été radié pour une période de six mois par la Chambre de la sécurité financière (CSF).

Huit individus ont été poursuivis par l’AMF en janvier 2011 dans ce dossier lié aux placements illégaux. Progressive Management Limited, une entreprise située aux Bahamas, est censée agir comme une banque. Ses représentants affirmaient qu’elle pouvait offrir des taux d’intérêt variant entre 10 % et 18 % pour des placements sur une ou trois années. Plus de 70 investisseurs ont succombé au chant des sirènes. Six procédures judiciaires ont été pour l’instant complétées.

À lire aussi :

 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000