A A A
Justice

Amendes de 82 000 $ pour un ex-représentant et sa société

9 février 2016 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Justice_marteau_425Alain Laroche et son entreprise ont été condamnés à payer des amendes respectives de 47 000 $ et de 35 000 $, a annoncé vendredi l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Devant la Cour du Québec (district de Québec–Chaudière-Appalaches), l’ex-représentant en épargne collective a plaidé coupable à 11 chefs d’accusation pour avoir aidé au placement sans prospectus (sept chefs), avoir fourni des informations fausses ou trompeuses lors d’une opération sur titre à l’effet que ceux-ci étaient garantis (deux chefs) et avoir déclaré que des titres seraient admis à la cote (deux chefs).

L’enquête menée par l’Autorité a démontré que plusieurs investisseurs lésés avaient été recrutés par Alain Laroche à même sa clientèle en épargne collective.

De son côté, sa société, 9175-3178 Québec inc, était poursuivie pour avoir procédé, à sept reprises, au placement sans prospectus de ses titres.

Cette condamnation fait suite à une poursuite intentée par l’Autorité en 2013.

À noter qu’Alain Laroche avait déjà fait l’objet d’un mois de suspension en 2012 et écopé d’une pénalité de 20 000 $ dans le cadre d’une entente de règlement avec l’Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières.

NATHALIE BELLEAU ACQUITTÉE

Nathalie Belleau, qui était également poursuivie sous sept chefs pour avoir aidé l’entreprise à procéder à des placements sans prospectus, a quant à elle été acquittée de toutes les accusations portées contre elle.

L’AMF souligne qu’il ne faut pas confondre l’intimé avec Alain Laroche, détenteur du certificat no 119520 en assurance de personnes et en assurance collective de personnes, rattaché au cabinet Alain Laroche Assurances et inscrit à titre de représentant de courtier en épargne collective auprès de la firme Hub Capital.


La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques