A A A
Économie

Par quel secteur reviendra (éventuellement) la croissance?

26 juillet 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les investisseurs se questionnent souvent pour savoir de quel secteur viendra la prochaine croissance boursière. Il est tentant de penser que l’on va retourner vers des secteurs qui ont déjà connu de bonnes performances, comme celui des services financiers.

Il est plus probable que la croissance boursière provienne d’un nouveau secteur. Cela sera sans doute celui de l’énergie, dans un sens très large, a affirmée David Callaway, rédacteur en chef chez MarketWatch, sur le site spécialisé www.moneyshow.com.

« Chaque génération a son marché en forte croissance. Dans les années 1980, cela a été les services financiers, dans les années 1990, les technologies informatiques et dans les années 2000, l’immobilier, affirme M. Callaway. Il ne va pas y avoir une rotation à nouveau vers le secteur des services financiers, un nouveau secteur va émerger », dit-il.

Perspectives professionnelles
Selon l’éditeur de MarketWatch, ce changement à venir aura même un effet sur les choix de carrière que feront les plus brillants étudiants d’aujourd’hui : « Wall Street a déjà éliminé 25 % de ses emplois par rapport à son sommet, il est probable qu’un autre 25 % disparaisse ». L’activité de banque d’affaires (investment banking) ne sera plus aussi rentable; c’est un secteur qui sera plus fortement réglementé. « Ce secteur ne sera plus nécessairement perçu comme une occasion pour les gens brillants qui souhaitent faire de l’argent », affirme M. Callaway.

Les occasions de croissance,  et de carrières, pourraient bien se trouver dans le secteur de l’énergie. « Cela inclut l’exploration minière et, de manière générale, toutes les technologies qui vont permettre d’utiliser efficacement la terre, l’atmosphère et les océans », dit M. Callaway. À titre d’exemple, le domaine des prévisions météo est promis à un bel essor. Des géants comme IBM et Siemens investissent dans ce secteur.

À court terme, le marché boursier américain pourrait bien s’être stabilisé. « L’été est toujours difficile pour les actions, mais je crois que la croissance américaine est assurée alors qu’on se dirige vers l’élection présidentielle. Je crois que nous pourrions voir encore quelques années de croissance dans le marché des actions américaines, avant que l’on vive la prochaine décroissance prolongée », estime M. Callaway.

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000