A A A
Assurance

À la rencontre des débutants
Myrlande Derose, représentante en assurance de personnes

9 décembre 2013 | Didier Bert | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Myrlande Derose

Après un détour par le secteur de la santé, Myrlande Derose est revenue à sa passion pour les chiffres. Pour elle, passer ses soirées chez ses clients n’est surtout pas une corvée.

Comment avez-vous débuté?

J’ai étudié en planification financière, avant de me tourner vers le domaine de la santé. J’étais agente administrative à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont. Puis je suis revenue dans le domaine financier, attirée par le conseil, l’approche humaine et les chiffres. Après avoir réussi mon examen en assurance de personnes, j’ai commencé comme travailleur autonome rattachée à Industrielle Alliance. J’ai eu des moments difficiles; j’ai pensé à arrêter. Mais mon coach m’a convaincue que j’étais faite pour ce métier. Il y a un an et demi, j’ai rejoint Co-operators où je bénéficie d’un salaire de base.

Qu’est-ce qui vous plaît le plus dans votre métier?

J’adore aller rencontrer les clients! Et j’aime aussi savoir, en repartant de chez eux, qu’ils sont contents de ce que je leur ai apporté.

Pourtant, vous y passez vos soirées?

Oui, et je laisse ma fille de deux ans et demi à son papa. Tout est chronométré : à 18 h 30, je dois quitter la maison. Quand je reviens, elle dort. Mais je me rattrape avec elle durant les fins de semaine!

Qu’aimez-vous le moins dans votre métier?

Le fait de passer des appels téléphoniques à froid. Cela peut durer des heures… Je déteste ça! Je me mets à la place du client, qui se fait appeler à 19 h. Par contre, quand je téléphone en étant recommandée, ça change tout!

Quelles sont les qualités nécessaires pour exercer votre profession?

La priorité n’est pas d’être vendeur. Mon travail est de conseiller. Si mes conseils sont adaptés, et que le client choisit lui-même sans s’être rien fait imposer, il sera satisfait. Il pourra alors me recommander à des personnes de son entourage.

Quelle évolution souhaitez-vous pour votre carrière?

Pour l’instant, je gagne de l’expérience. Je viens de décrocher mon permis en assurance de dommages. Cela me permettra de travailler sur le portefeuille complet des clients. Je me verrais bien gestionnaire dans quelques années… ou formatrice, c’est tellement important d’être bien encadré au début de notre carrière.

À la rencontre de débutants
  1. Myrlande Derose, représentante en assurance de personnes
  2. Jessica Désilets, courtière en assurance de dommages
  3. Annie-Pier Laplante, représentante en valeurs mobilières
  4. Kim Chabot, planificatrice financière
  5. Mathieu Gamelin, représentant en épargne collective

Loading comments, please wait.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000