A A A
Baisse économique

À l’aube d’une crise boursière?

12 juillet 2017 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

13797198 - stock market - arrow graph going down on blue displayBank of America s’inquiète que la remontée des taux d’intérêt n’ait pas encore eu d’effet sur le prix des actions.

Depuis 2009, la capitalisation mondiale des actions a triplé, atteignant 75 395 milliards de dollars. Or, depuis un an, la Réserve fédérale américaine (Fed) a relevé trois fois ses taux.

Habituellement, le relèvement des taux d’intérêt se traduit par une baisse de la valeur des actions. En effet, la hausse permet d’offrir une meilleure rémunération à d’autres placements, comme les obligations. De plus, des taux d’intérêt plus élevés peuvent décourager l’investissement et peser sur la croissance économique. À terme, ce facteur peut réduire les perspectives de gain sur les marchés boursiers.

« FORTE CHUTE EN AUTOMNE »

Michael Hartnett et Jared Woodard, analystes à la Bank of America, mettent en garde contre la correction qui pourrait survenir à l’automne, indique le quotidien français Les Échos.

« Les taux d’intérêt devraient être plus hauts dans les six prochains mois, ce qui devrait être plus négatif pour les actions et le crédit », préviennent-ils, en soulignant qu’on pourrait s’attendre à « une forte chute des marchés en automne ».

Les deux analystes de la banque américaine se basent aussi sur le passé pour rappeler que lorsque la Fed resserre sa politique monétaire, cela se termine toujours par un événement financier. Réponse cet automne…

La rédaction vous recommande :

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000