A A A
Comptoir/guichet

Achats des Fêtes : la modération a bien meilleur goût

20 février 2015 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Les consommateurs canadiens ont fait preuve de modération lors de leur magasinage des Fêtes. À preuve : 65 % des répondants ont établi un budget et s’y sont tenus, selon un sondage RBC. Comment expliquer un tel exploit?

La crainte de l’endettement (35 %), le suivi des dépenses en mode continu (34 %) et le respect d’un budget détaillé (24 %) y seraient pour quelque chose, selon l’étude. Le recours aux paiements comptant et à la carte de débit (69 %) leur ont aussi épargné des lendemains qui déchantent, plus particulièrement lors de la réception des soldes de crédit. Seulement 47 % des consommateurs ont payé leurs achats des Fêtes par carte de crédit.

Plusieurs consommateurs avisés ont aussi élaboré des stratégies d’utilisation des programmes de récompenses (30 %) pour l’achat d’articles (44 %), de nourriture (42 %) et de cartes-cadeaux (40 %). L’identification de commerçants offrant des programmes de primes (59 %) et l’utilisation d’une seule carte de crédit primée (42 %) ont ainsi fait la différence pour plusieurs ménages.

Remettre ses finances en ordre

Les festivités terminées, le temps de remettre de l’ordre dans les finances est vite arrivé. Selon l’étude, 35 % des sondés n’ayant pas respecté le budget prédéterminé entendent ainsi rééquilibrer leur solde à travers des coupes effectuées dans ces domaines :

  • divertissement (39 %);
  • dépenses courantes (37 %);
  • utilisation de la carte de crédit (30 %);
  • repas au restaurant (30 %).

Des chiffres différents de ceux recueillis en 2013, où les sondés avaient choisi de couper dans les dépenses courantes (43 %) plutôt que dans le divertissement (41 %).

La rédaction vous recommande :

 

 

 

 

 

 

 

 

Loading comments, please wait.