A A A
Affaires

Planifax en a eu assez de la conformité

24 novembre 2015 | Pierre-Alexandre Maltais | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

Après avoir acquis la firme BBA la semaine dernière, iA Groupe financier a mis la main, hier, sur Services financiers Planifax, qui passe dans le giron de sa filiale Investia Services Financiers.

S’il cède les rênes de sa firme, le cofondateur de Planifax, Daniel Bissonnette, explique en grande partie cette transaction par une charge qu’il ne voulait plus assumer : le fardeau imposé par la conformité.

Fondée en 1988, la firme située à Rosemère avait l’objectif, lors de sa création, de demeurer petite et près de ses clients… une chose qu’elle n’est parvenue à faire qu’à moitié.

« On a toujours voulu demeurer petit, small and beautiful, mais on a échoué », explique M. Bissonnette, qui est chef de la conformité à Planifax depuis les premiers jours de l’entreprise. « Heureusement, on a bien gagné nos vies, on a grandi, mais on a vécu 27 ans, sans jamais réussir à rester petit. Quand on s’occupe de la conformité, on ne peut pas s’occuper de ses clients pendant ce temps. Ce que Doris Allard [cofondatrice] et moi voulons surtout, c’est de nous dégager de tâches comme la paie, la conformité, les rapports à l’AMF, au CANAFE, etc., pour se concentrer sur le service à nos clients », dit Daniel Bissonnette, qui écarte du revers de la main un départ à la retraite pour l’instant.

Daniel Bissonnette

« ÇA COMMENÇAIT À ÊTRE LOURD »

La conformité a constitué la majeure partie du quotidien de Daniel Bissonnette au cours des 27 dernières années. « Ça représentait 75 % de mes tâches, tandis que l’autre 25 % du temps était consacré à mes 290 clients. Disons que ça commençait à être lourd, avoue M. Bissonnette. Bref, cette transaction permet de mieux répondre aux exigences du MRCC 2, et nous passons le flambeau à une firme d’ici, pour nos clients d’ici. Nous vieillissons tous, clients et conseillers, et la relève sera plus simple ainsi, tout comme notre plan de continuité des affaires. »

Le montant de la transaction, qui doit se conclure le 1er janvier 2016, n’a pas été divulgué, mais du côté d’Investia, on se réjouit de cette acquisition.

« Nous accueillons avec plaisir les représentants de Planifax au sein de notre équipe et nous avons hâte de travailler avec eux à continuer de bien servir la clientèle, indique dans un communiqué Louis H. DeConinck, président d’Investia. Les clients de Planifax bénéficieront de l’expertise d’Investia et d’iA Groupe financier dans son ensemble. »

La rédaction vous recommande :

Loading comments, please wait.
Rogers médias numériques