A A A
Argent

Actions américaines : 4 % par année, pas plus ?

30 mars 2010 | Ronald McKenzie | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

drapeau_usa_etats-unis_425Si l’histoire est un phénomène qui se répète, les investisseurs qui se procurent des actions américaines ne doivent pas espérer un rendement de plus de 4 % au cours des 10 prochaines années. C’est du moins la conclusion que tire la firme sud-africaine de consultants Plexus Asset Management (PAM).

Sur de nombreuses années, les experts de PAM ont examiné le S&P 500 à divers niveaux d’évaluation. Actuellement, constatent-ils, le rendement du dividende se situe à 2,1 «%, ce qu’ils considèrent comme élevé. Or, par le passé, quand le S&P 500 produisait un tel rendement, l’indice avait tendance à s’apprécier de 4,5 % par année en moyenne au cours des 10 années suivantes.

Afin de valider ses conclusions, PAM a fait un autre calcul, en utilisant cette fois le ratio cours/bénéfice normalisé sur 10 ans. Résultat : le ratio C/B s’établit aujourd’hui à 20,3, ce qui est également élevé aux yeux de PAM. Historiquement, lorsque le S&P 500 se négociait à ce niveau, le rendement qu’il produisait était de seulement 3,4 % en moyenne par année durant la décennie qui suivait.

Les investisseurs devraient-ils donc bouder les actions américaines ? Pas nécessairement, dit PAM. En effet, les performances auxquelles elle arrive sont estimées une fois que l’inflation a été prise en compte. Dans bien des cas, le rendement réel des actions américaines surpassera celui qu’on obtiendra de nombreuses obligations, conclut PAM.

Loading comments, please wait.