A A A
Techno

Contourner les problèmes de conformité liés aux tablettes numériques

7 mai 2012 | La rédaction | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer


Les experts sont de plus en plus nombreux à faire valoir les avantages de l’utilisation de tablettes électroniques par les conseillers. Dans la pratique, le déploiement de tablettes à l’ensemble des conseillers d’une firme pose des défis, en particulier au plan de la sécurité. Chaque déploiement dans une entreprise doit faire l’objet d’une analyse distincte, affirme Paul Hill, consultant principal chez SystemExperts. Sur le site TabTimes.com,  il rapporte le cas d’une firme en services financiers pour laquelle il a effectué un mandat récemment.

La firme a décidé de distribuer un petit nombre de tablettes à des conseillers. L’outil devait initialement servir à présenter aux clients les argumentaires de ventes.

Rapidement, les utilisateurs ont voulu pouvoir modifier les présentations et pouvoir les synchroniser sur différents supports.

Cette compagnie ayant des règles de sécurité informatique très strictes, M. Hill a dû trouver un moyen détourné pour rendre cela possible. La compagnie ne permet pas aux employés d’utiliser le Wi-Fi sur les lieux de travail; ceux-ci n’ont pas le droit non plus d’installer eux-mêmes des logiciels sur les appareils de la compagnie ou de recourir à des services d’informatique en nuage (cloud computing). De plus, toujours pour des raisons de sécurité, les conseillers ne pouvaient accéder à la messagerie du bureau sur les tablettes. Dans ce cas précis, pour pouvoir installer les argumentaires de ventes sur les tablettes, M. Hill a recommandé de passer par des comptes de courriels Gmail, dont la connexion est sécuritaire et protégée par des mots de passe. Le cas illustre le fait que, même si les présentations sur tablettes constituent un avantage dans la relation client, il faut s’assurer que cela ne devienne pas un moyen pour des personnes extérieures d’accéder aux systèmes et aux données de la compagnie.

Un outil devant la clientèle fortunée
Vaut-il la peine pour les entreprises actives dans le domaine financier de revoir leurs modalités d’accès au Wi-Fi pour le simple bénéfice d’une tablette? Tout à fait, à en croire un récent rapport de la firme d’étude de marché Ovum. Celle-ci précise que les conseillers au service de clients fortunés ont, plus que d’autres, intérêt à se doter d’une telle technologie.

En effet, les analystes d’Ovum estiment que les tablettes peuvent être particulièrement utiles pour les conseillers en services financiers, en particulier pour ce qui est des rencontres en personne avec les clients fortunés ainsi que pour le travail à distance, rapporte le site TabTimes.com. L’usage d’une tablette comme support dans une rencontre ou pour se parler à distance peut devenir un avantage comparatif pour un conseiller en placement. Cela peut faire une différence notamment auprès des clients qui sont en contact avec plusieurs firmes de conseils financiers.

Pas besoin toutefois de lancer votre cabinet dans la production d’application spécifique aux tablettes. La firme Ovum affirme également dans ce rapport que les applications basées sur le langage HTML5 pourraient bien représenter le futur pour les compagnies du secteur financier. Ces applications, reposant sur un langage web, ne font pas partie des normes d’Apple et ne sont donc pas téléchargeables sur les plates-formes d’Apple. Mais les utilisateurs de iPad peuvent s’en servir comme les autres. À titre d’exemple, l’application pour tablettes du journal Financial Times est désormais offerte uniquement en format HTML5. Le quotidien a délaissé complètement la version qui était offerte sur l’App Store, justifiant cela par des questions de coûts.

« Le langage HTML5 gagne en force et sera sur une lancée en 2012. Même s’il y a encore des défis au plan de la sécurité des codes de programmation, cela ne sera pas un obstacle insurmontable » , dit Rick Turner, analyste principal chez Ovum.

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000