A A A

Advocis est satisfaite des recommandations du livre blanc

16 juin 2006 | Commenter

  • commenter
  • envoyer
  • imprimer

(16-06-2006)Advocis, cette association qui regroupe 11 000 conseillers au pays, se réjouit que le gouvernement fédéral prône le statu quo pour ce qui est de la vente de produits d’assurance en succursales bancaires.

Advocis réagissait ainsi au dépôt, mercredi dernier, du livre blanc sur le secteur des services financiers au Canada. Dans ce document, le ministre canadien des Finances, James Flaherty, propose cinq modifications importantes à l’actuelle législation :

1. Prévoir la divulgation aux consommateurs, en temps plus opportun, d’un plus grand nombre de renseignements sur des sujets comme les produits de placement en dépôt et les procédures de traitement des plaintes.

2. Rationaliser les modalités d’approbation d’opérations par le ministre, afin d’accroître l’efficacité du processus.

3. Permettre l’instauration de l’imagerie des chèques, une nouvelle technologie qui réduirait le temps que les consommateurs et les petites entreprises doivent attendre avant que leurs chèques soient compensés.

4. Abaisser le pourcentage de la mise de fonds que doivent faire les consommateurs avant d’être tenus par la loi d’acheter de l’assurance hypothécaire.

5. Faciliter l’établissement d’associations coopératives de crédit par les coopératives de crédit, en vue de leur permettre d’accroître leurs possibilités commerciales

Devant l’absence de proposition permettant la distribution d’assurances de personne par les banques, Advocis a conclu qu’il s’agit d’un « signal clair indiquant qu’on aborde ce problème de la bonne façon ». Selon Steve Howard, président d’Advocis, Ottawa interprète les inquiétudes relatives à la protection des renseignements confidentiels et à la protection des consommateurs « de la même manière que nous ».

Advocis, qui s’oppose vigoureusement à la vente de produits d’assurance en succursales bancaires, refuse de s’asseoir sur ses lauriers. « Les banques sont très actives sur cette question et elles intensifieront leurs pressions. Rien n’est encore gagné », a lancé Steve Howard.

Les membres d’Advocis sont invités à communiquer avec leur député fédéral afin de livrer le message de l’association.

Quant au livre blanc déposé par le ministre Flaherty, les parties intéressées ont jusqu’au 21 juillet 2006 pour envoyer au ministère des Finances, dans une lettre ou par courriel, leurs commentaires sur la mise en œuvre des propositions contenues dans le livre blanc.

Pour plus de détail, cliquez ici :

 

Chargement des commentaires en cours, veuillez patienter.
Médias Transcontinental S.E.N.C. Un site de TC Media,
Solutions Affaires
Médias Transcontinental S.E.N.C.
1100 boul. René-Lévesque O.
Montréal, QC H3B 4X9
(514) 392-9000